Une merveilleuse histoire du temps : Stephen Hawking raconté comme jamais

Une merveilleuse histoire du temps est un biopic tiré du livre autobiographique de Stephen Hawking. On y retrouve un Eddie Redmayne, auteur d’une performance fantastique.

“Stephen Hawking était sans aucun doute l’un des plus grands génies de notre époque”

Né en 1948 à Oxford, Stephen Hawking est l’auteur de nombreuses recherches sur les trous noirs et la physique quantique.

Diplômé d’Oxford et de Cambridge, celui qui voulait à l’origine faire carrière dans les mathématiques se retrouva à devoir étudier la physique. La plupart de ses professeurs reconnurent les signes d’une intelligence supérieure. Ils ne s’y étaient pas trompé puisque le génie Hawking deviendra l’un des plus grands théoriciens des trous noirs et du big bang.

Un cerveau brillant enfermé dans une prison de chair et d’os

Atteint de la maladie de Charcot, le physicien s’est peu à peu immobilisé, incapable de manger seul ou même de parler. Cet esprit brillant a donc été contraint de vivre une partie de sa vie dans un corps qui ne voulait plus lui répondre.

Le film retrace avec sincérité l’existence de ce brillant esprit en préférant traiter le sujet par le prisme de l’amour.

Stephen Hawking et Jane Wilde : L’amour avant tout

C’est en 1963, alors étudiant à l’université de Cambridge, que Stephen Hawking tombe amoureux de Jane Wilde. Les deux amants vivent une relation qui semble vouée à un bonheur sans fin mais l’annonce de la pathologie qui affecte le brillant étudiant vient chambouler leur vie.

La maladie de Charcot commence hélas à s’attaquer à sa motricité. La progression est rapide, à tel point que les médecins ne lui promettent pas plus de 2 ans d’espérance de vie.

Malgré les épreuves, Jane resté fidèle et le couple aura d’ailleurs un enfant. Diminué physiquement mais pas intellectuellement, le scientifique britannique obtient son doctorat.

Une merveilleuse histoire du temps : Un film sincère et juste

Dans son film, sorti en 2014, Le réalisateur (James Marsh) retrace parfaitement l’évolution implacable du mal qui ronge le génie. Mais il aborde également ses recherches, ses sentiments… Bref, il réussit à nous faire comprendre la vie du physicien.

Stephen Hawking – Eddie Redmayne : Le rôle d’une vie

Eddie Redmayne, déjà bien connu du grand public, revêt la tenue de l’astrophysicien qu’il interprète à merveille. L’acteur a d’ailleurs tout fait pour rendre hommage au génie de Stephen Hawking en s’emparant pleinement du rôle. Allant jusqu’à perdre 6 kilos et prendre des leçons de danse dans le but de pouvoir retranscrire avec son corps la maladie qui dévore peu à peu le professeur.

« Bien joué, je suis très fier de toi »

Encore vivant lors de la sortie du film au cinéma, Stephen Hawking n’a pas manqué de féliciter Eddie Redmayne pour sa performance épatante de réalisme. Déjà touché lorsque sur le tournage il avait découvert son alter ego en fauteuil roulant, Stephen Hawking semblait avoir plus qu’apprécié la performance.

Après avoir visionné le film, l’astrophysicien a d’ailleurs envoyé un sms à l’acteur pour lui dire qu’il était « très fier » de lui. Et il faut dire qu’il y a de quoi, cette performance saluée par le principal intéressé a également été saluée unanimement par la critique. Ce rôle vaudra d’ailleurs à l’acteur britannique l’oscar du meilleur acteur.

Grâce à ce biopic, James Marsh retrace avec justesse et sans misérabilisme la vie de l’astrophysicien.