L’Inde serait-elle en passe d’interdire les crypto-monnaies ?

  • Crypto-monnaies: Générer des revenus passifs avec le bitcoin et d’autres crypto-monnaies
    12,99 €

Le Premier Ministre indien Modi prévient que les crypto-monnaies ne doivent pas tomber entre de mauvaises mains au Dialogue de Sydney.

PM Modi a également déclaré : « Les secteurs de l’industrie et des services de l’Inde subissent une transformation numérique massive utilisant la technologie pour la conversion des ressources et la protection de la biodiversité. »

Le premier ministre indien inquiet quant à l’utilisation des cryptomonnaies

L’utilisation des crypto-monnaies, en particulier dans les nations démocratiques, a suscité des inquiétudes de la part du Premier ministre Narendra Modi cette semaine. Le PM Modi a déclaré lors de la conférence Sydney Dialogue en Australie qu’il est essentiel de veiller à ce que les cryptomonnaies ne tombent pas entre de mauvaises mains.

« Il est important que toutes les nations démocratiques travaillent ensemble sur ce sujet et veillent à ce qu’il ne finisse pas dans de mauvaises mains, ce qui peut gâcher notre jeunesse », a-t-il déclaré.

Il a également déclaré : « Les secteurs de l’industrie et des services de l’Inde subissent une transformation numérique massive en utilisant la technologie pour la conversion des ressources et la protection de la biodiversité. »

Les nations s’interrogent quant aux cryptomonnaies à Sydney

Le bureau du Premier ministre a annoncé que ce discours était précédé de remarques introductives du Premier ministre australien Scott Morrison.

Le Dialogue de Sydney se tient du 17 au 19 novembre. Il s’agit d’un projet de l’Institut australien de politique stratégique, qui vise à réunir des dirigeants politiques, des chefs d’entreprise et des chefs de gouvernement pour qu’ils discutent, développent de nouvelles idées et se réunissent.

L’Inde va-t-elle interdire les crypto-monnaies ?

Entre-temps, selon des informations récentes, l’Inde est susceptible d’interdire l’utilisation des crypto-monnaies pour les transactions ou les paiements, mais d’autoriser leur détention en tant qu’investissements tels que l’or, les actions ou les obligations. Selon des sources au fait de la réflexion du gouvernement, cette stratégie permettrait d’éviter la mise en place d’une interdiction totale tout en empêchant les entreprises de crypto-monnaies, y compris les bourses et les plateformes, de commercialiser agressivement leurs produits.

Un marché à la hausse…

Selon Chainalysis, le marché indien des devises numériques valait 6,6 milliards de dollars en mai 2021, contre 923 millions de dollars en avril 2020. Le gouverneur de la RBI, Shaktikanta Das, a exprimé ses inquiétudes lors d’un événement mardi, affirmant qu’il était nécessaire de poursuivre la discussion et notant l’absence d’une discussion bien informée dans le domaine public.