Levée de fonds en Afrique : Les entreprises de la Fintech lèvent plus de 3 milliards de dollars en 2021 !

Le janvier 8, 2022 , mis à jour le janvier 18, 2022 - 3 minutes de lecture

L’année 2021 se termine sur un bilan plus que positif pour les start-ups africaines. Ces dernières ont en effet réussi à lever plus de 5 Milliards de dollars au cours de l’année tout juste passée. Soit 2 fois plus que l’année précédente.

Mais les fintechs (entreprises de technologie qui agissent sur le marché de la finance) se sont démarquées en emportant la plus grosse part du gâteau avec plus de 3 milliards de dollars levés à elles seules.

Alors, la Fintech est-elle l’avenir de l’économie africaine ? Eléments de réponse dans cet article…

Les chiffres prometteurs de start-ups de la fintech en Afrique

Le continent africain a surpris le monde de la fintech en 2021 en affichant des chiffres records. Pour se faire une idée de l’évolution croissante de ces nouvelles entreprises il suffit de comparer les fonds levés en 2021 par rapport à ceux de 2020. En effet, alors que les start-ups de la fintechs avaient levé un peu plus d’1,3 milliards de dollars en 2020 elles ont doublé le score en 2021 avec plus de 3 milliards récoltés auprès d’investisseurs.

La jeunesse africaine à la pointe de la technologie

L’Afrique est un vivier de jeunes entrepreneurs passionnés de technologie qui donnent l’espoir au continent de rivaliser avec les plus grands. Les chiffres de l’année et la création constante laissent augurer une croissance exponentielle de l’influence de l’Afrique sur le marché économique et financier.

Mais parmi ces nombreuses entreprises prometteuses, 3 sont indéniablement les figures de proues de cette révolution économique qui se met en marche.

Le top 3 des entreprises africaines de la Fintech en 2021

Le top 3 des entreprises ayant réussi à lever des fonds au cours de l’année passée se compose de :

  • Opay
  • Flutterwave
  • TymeBank

Opay

La start-up nigériane a réussi, en 2021, à lever pas moins de 400 millions de dollars. Elle s’inscrit ainsi en tête de ce top 3. Promise à un grand avenir cette solution peut largement rivaliser avec les mastodontes que sont visa ou encore mastercard.

FlutterWave

Cette entreprise, également nigériane, propose une solution de numérisation des moyens de paiement. Elle a réussi  à lever 170 millions de dollars en 2021.

TymeBank

La solution Sud africaine de paiement numérique complète ce top 3 avec pas moins de 180 millions levés à elle seule.

Un essor continu des startups africaines en 2022 ?

Il est probable que 2022 soit aussi propice au développement. Les experts estiment d’ailleurs que la croissance  du marché africain de la fintech continue sa progression au cours de l’année.

C’est d’ailleurs en ce sens que se prononce le rapport de Startup Blink. Ce dernier classe Lagos à la 122ème place du classement des métropoles propices aux développement du numérique et de la fintech.

On retrouve également dans ce classement Nairobi, Le Caire, Abu Dhabi.

En résumé, l’Afrique peut compter sur son vivier de talent pour continuer une révolution qui pourrait placer le continent dans une nouvelle dimension sur le plan économique mondial.

Steven

Passionné de nouvelles technologies et d’économie (notamment la crypto-monnaie), je m’intéresse de près aux dernières actus sur le sujet. D’un naturel curieux, il est difficile pour moi de me cantonner à ces seuls sujets. C’est pourquoi j’épluche tous les jours l’actualité à la recherche de sujets qui pourraient vous être utiles. Véritable Geek passionné de tech et d’astronomie, vous pouvez être certain(e) que la majorité des articles que vous lirez sur le sujet seront de moi. Investisseur occasionnel dans le bitcoin, j’aime bien vérifiez les dernières news dans le domaine crypto pour dénicher les tendances à venir.

Voir les publications de l'auteur

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.