CAN 2022 : La Guinée entame mal sa préparation !

Le janvier 4, 2022 , mis à jour le janvier 18, 2022 - 3 minutes de lecture

La Guinée a mal entamé sa préparation pour la CAN 2022 en s’inclinant lourdement (3-0) face au Rwanda. Avec cette défaite, l’éléphant national a prouvé que la route vers le titre allait être plus compliquée que prévue.

Cet échec est-il l’annonce d’une compétition perdue d’avance ou d’une mise en jambes difficile ? Difficile de répondre…

La Guinée : un match difficile face au Rwanda

Privé de l’excellent Naby Keita, retenu avec son club, la Guinée n’a pas brillé ce 3 Janvier. Bien au contraire… C’est pourtant une équipe plutôt compétitive qui s’est présentée sur le terrain à Kigali.

Les présences du jeune prodige Ilaix Moriba et des indéboulonnables Amadou Diawara et Mohamed Bayo n’auront hélas pas suffit à offrir de l’espoir aux guinéens. Le Sily national a été dominé de long en large par des Rwandais ayant trouvé à 3 reprises le chemin des filets avec des buts de :

  • Hakizimana à la 22ème minute
  • Usengimana à la 47ème minute
  • Muhozi à la 72ème minute

Un statut d’outsider du groupe B confirmé pour l’équipe nationale de Guinée

Cette défaite contre un concurrent qui n’est même pas qualifié pour la compétition n’augure rien de bon pour le Sily National. L’équipe guinéenne devra en effet affronter dès le 10 Janvier un groupe B particulièrement corsé.

81 ème au classement FIFA, la Guinée aura en effet fort à faire dans ce groupe B plus que relevé. Elle devra affronter le Sénégal, le Malawi et le Zimbabwe. Autant dire que l’équipe guinéenne n’a pas hérité du meilleur tirage. Il reste toutefois des raisons d’y croire.

Une équipe compétitive malgré l’absence de certains cadres

Malgré l’absence de certains cadres tels que Florentin Pogba ou encore Antoine Conte la Guinée garde un effectif compétitif. On retrouve dans les rangs de l’équipe nationale des joueurs évoluant dans les grands championnats européens à l’instar de Nabi Keïta ou encore Ilaix Moriba. Ce qui peut permettre d’espérer quelques résultats intéressants.

Mais il faut rester lucide sur le niveau du jeu proposé lors de ces préparatifs et faire preuve d’humilité face au travail qu’il reste à accomplir.

Il reste encore beaucoup de travail à Kaba Diawara

Il reste donc encore beaucoup de travail à effectuer en moins d’une semaine pour Kaba Diawara, le sélectionneur guinéen. Ce dernier, interrogé après le match, a affirmé que cet échec allait permettre à son équipe d’apprendre et de grandir. Déplorant toutefois une contre performance qui était l’exemple typique de ce qu’il ne faudrait pas faire lors de la compétition.

Les joueurs devront donc montrer un meilleur visage pour répondre aux attentes de tout un peuple. Le dirigeant du pays, le colonel Doumbouya a d’ailleurs mis la pression sur les footballeurs en leur disant qu’ils devaient ramener le trophée ou rembourser les frais engagés…

Steven

Passionné de nouvelles technologies et d’économie (notamment la crypto-monnaie), je m’intéresse de près aux dernières actus sur le sujet. D’un naturel curieux, il est difficile pour moi de me cantonner à ces seuls sujets. C’est pourquoi j’épluche tous les jours l’actualité à la recherche de sujets qui pourraient vous être utiles. Véritable Geek passionné de tech et d’astronomie, vous pouvez être certain(e) que la majorité des articles que vous lirez sur le sujet seront de moi. Investisseur occasionnel dans le bitcoin, j’aime bien vérifiez les dernières news dans le domaine crypto pour dénicher les tendances à venir.

Voir les publications de l'auteur

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.