Aides 2022 pour les travaux de ravalement de façade : un coup de pouce pour l’isolation par l’extérieur

En France, le gouvernement travaille sur un plan de modernisation de ses bâtiments vieillissants. En 2022, ces mises à jour comprendront des rénovations à haut rendement énergétique, respectueuses de l’environnement et rentables. L’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 25 % par rapport aux niveaux de 1990 en 2020 et de 50 % en 2050. Ces mises à niveau amélioreront la qualité de l’air tout en offrant des avantages à long terme aux propriétaires 

Cet article de blog fournit des informations sur les nouvelles lois sur la construction mises en place par le gouvernement français et sur la manière dont elles peuvent vous affecter en tant que propriétaire de maison ou d’entreprise.

Les aides financières pour le ravalement de façade

En 2022, la rénovation des bâtiments permettra aux foyers et aux entreprises de demander une aide financière. L’objectif est de prolonger la durée de vie des infrastructures tout en donnant un coup de pouce à l’économie en général.

En 2022 , les propriétaires pourront demander des subventions pour la rénovation extérieure s’ils acceptent d’installer une isolation par l’extérieur qui permettra de faire des économies d’énergie dans leur maison ou leur entreprise.

L’État accorde une grande attention à la restauration des façades, il est donc obligatoire de procéder à un ravalement de façade tous les dix ans au minimum. La raison est simple : l’état entend moderniser le parc immobilier français. Exit les passoires énergétiques.

Maprimerenov’ : l’aide au ravalement 2022

Remplaçant le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), la prime Maprimerenov’ est accordée après étude des revenus des ménages concernés.

Tous les propriétaires ou copropriétaires peuvent en bénéficier. Maprime renov’ doit être utilisée pour les travaux de rénovation. Le propriétaire peut effectuer les travaux lui-même ou faire appel aux services de professionnels.

Quelles sont les différentes catégories de Maprimerenov’ ?

Selon le ministère de l’écologie, la promotion de la rénovation énergétique se divise en 4 grandes catégories :

  • Le bleu : les foyers modestes, les moins favorisés.
  • Vert : les foyers à faibles revenus.
  • Rouge : ménages à revenus moyens.
  • Rose : ménages à hauts revenus

En plus des travaux de rénovation standard, il est possible d’avoir une rénovation « plus » en ajoutant une isolation ou des panneaux photovoltaïques à votre rénovation. En clair, cette prime permet d’entreprendre des travaux plus importants que ceux initialement prévus. C’est pour cela qu’il faut signer un contrat de construction avec un entrepreneur et présenter un ensemble de factures pour prouver le montant dépensé pour la rénovation de la façade.

Subventions pour le ravalement de façade : ce qu’il faut savoir en tant que propriétaire

Le propriétaire est chargé de réaliser des rénovations de façades avec l’aide de l’État dans le cadre de la loi sur la transition énergétique votée en 2006. Pour en savoir plus sur les conséquences de ces rénovations pour les propriétaires, voici un aperçu de quelques points essentiels

La rénovation de quelles parties des bâtiments sont éligibles ?

  • Tous les types d’éléments architecturaux sur les toits et les façades (murs en maçonnerie, dalles en béton, panneaux de revêtement…), à l’exception des portes et des fenêtres qui ont leurs propres classifications d’étiquettes énergétiques.
  • Les opérations de servitude affectant des éléments de construction existants tels que la couverture de la toiture. En conséquence, le remplacement de la toiture ne relève pas de ce label.

Qu’est-ce que le DPE ?

Le DPE (certificat de performance énergétique avant installation) est obligatoire pour tous les bâtiments neufs et les rénovations de catégorie 1 ou 2.

Ce certificat contient la somme de la surface utile du plancher. Pour les bâtiments résidentiels, il tient également compte de leur destination (ménages, hôtels, bureaux). Il est émis par le promoteur ou le constructeur et validé par une entité qualifiée.

isoaltion-extérieur-ravalement-façade

Aide « Habiter mieux sérénité » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

Cette aide est destinée aux propriétaires qui doivent rénover le logement dans lequel ils vivent. Elle vise à leur permettre de devenir moins dépendants de l’énergie en améliorant l’isolation de leur maison.

Quels sont les critères d’éligibilité ?

Un propriétaire doit tenir compte du fait que cette initiative financière ne s’adresse pas à tous les ménages, mais qu’elle est strictement axée sur les familles à faibles revenus sous certaines conditions

Pour être éligible, le revenu de votre ménage ne peut pas dépasser 14 000 € (12 500 € si vous êtes dans une zone de logements sociaux) et ne dépasse pas 31 000 € pour l’achat ou la location d’un nouveau logement ou pour des travaux de rénovation. Le revenu brut imposable du demandeur détermine son éligibilité à ce programme d’aide.

Éco-prêt à taux zéro

Toujours d’actualité, l’éco-prêt à taux zéro est un prêt à taux zéro proposé par la Caisse des dépôts pour financer des travaux visant à réduire la consommation d’énergie.

Ce prêt, ouvert à tous les propriétaires d’immeubles en France, leur permet de rendre leur logement plus confortable et de réduire leur facture d’électricité.

Les travaux de rénovation doivent être réalisés soit par un entrepreneur agréé, soit par le propriétaire. Ce dernier peut également utiliser cet instrument de crédit s’il a rénové son bien au cours des cinq dernières années et s’il souhaite l’améliorer à nouveau.

Les critères d’éligibilité à l’éco PTZ ?

Le propriétaire doit mettre le bien en location pendant trois ans.

Les travaux de rénovation énergétique doivent être réalisés par un entrepreneur ou par le propriétaire, à condition qu’ils n’aient pas effectué de travaux de rénovation au cours des cinq dernières années

Qui peut demander ce crédit ?

Seules les personnes pouvant bénéficier d’une facture EDF ont le droit de recevoir ce prêt. Il ne peut donc être accordé qu’aux propriétaires dont les revenus ne dépassent pas 14 000 € (12 500 € dans les zones d’habitat social) et s’applique également à l’achat ou à la location d’un logement neuf ou à des travaux de rénovation

Qu’en est-il des remboursements d’impôts ?

Le remboursement d’impôt est une aide de l’État qui permet aux ménages de compenser une partie de leurs coûts de rénovation par un certain montant de leur facture de taxe foncière émise par le conseil départemental.

Quels types de travaux sont éligibles ?

Les travaux de rénovation doivent permettre d’améliorer la performance énergétique du bien, c’est-à-dire de réduire son empreinte écologique ou d’augmenter sa résilience au changement climatique

En plus de contenir les rénovations spécifiquement liées à l’isolation des éléments du bâtiment, cette enveloppe globale comprend également les changements d’usage, comme le passage de l’éclairage public à un éclairage LED basse consommation ou l’installation de panneaux solaires sur les toits.

Coup de pouce économies d’énergie

Ouvert jusqu’au 31 décembre 2021, l’excédent de crédits est destiné à encourager les économies d’énergie pour les ménages à faible revenu.

Quels sont les critères d’éligibilité ?

Votre revenu ne doit pas dépasser 14 000 € (12 500 € si vous êtes dans une zone de logement social) et le revenu combiné de votre ménage ne doit pas dépasser 31 000 €

Qui peut demander ce crédit ?

Seules les personnes qui reçoivent une facture EDF peuvent bénéficier de ce prêt. Il ne peut donc être accordé qu’aux propriétaires dont les revenus ne dépassent pas 14 000 € (12 500 € dans les zones d’habitat social).

C’est le revenu brut imposable du demandeur qui détermine son éligibilité à ce programme d’aide.

La TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration énergétique

Afin d’alléger la facture des travaux, une TVA spéciale a été décidée. 5,5%, voilà le montant de cette TVA réduite.

Profiter d’un ravalement pour renforcer l’isolation thermique de son logement

Au-delà du rafraîchissement esthétique que suppose un ravalement, ces travaux sont l’occasion de renforcer l’isolation thermique du bâtiment traité. Cette isolation par l’extérieur permet de rétablir un meilleur niveau de performances énergétiques, supposant une consommation énergétique inférieure.

Les aides que nous avons détaillées permettent donc de profiter d’un ravalement de façade, pour renforcer l’isolation thermique d’un logement. Grâce à la prime Maprimerenov’, au crédits d’impôts, et à d’éventuelles aides locales, en tant que propriétaire, vous pouvez bénéficier d’une belle enveloppe pour rénover l’extérieur et l’isolation thermique de votre logement.