Le Syli National de Guinée a disputé son deuxième et dernier match de la journée FIFA ce mardi 28 mars, contre les lions indomptables du Cameroun. L’équipe nationale guinéenne a battu le champion d’Afrique en titre sur le score de deux buts à un.

Après son nul de 2-2 le vendredi dernier contre les panthères du Gabon au stade du Havre en France, le Syli National de Guinée a disputé son deuxième et dernier match de la journée FIFA contre les lions indomptables du Cameroun. Dans cette confrontation entre le champion d’Afrique en titre et la Guinée, la première période a été dominée par les poulains de l’entraineur Mohamed Kanfory Lapé BANGOURA qui ont inscrit les deux buts.

Le 1er but guinéen était l’œuvre d’Aboubacar Demba CAMARA à la 21e mn de jeu. Les lions indomptables ont égalisé le but à la 31e minute par K. Toko Ekambi suite à une bourde du portier du syli Abdoulaye SYLLA (Seguelé).

Le Bordolais Français KAMANO, a donné l’avantage au Syli National à la 45e mn sur un service loyal de premier buteur Aboubacar Demba CAMARA. Ce qui a permis à l’ancien joueur de Bastia, de marquer son deuxième but en 2 sorties. C’est sur ce score de 2 buts à 1, que les deux protagonistes sont allés à la pose.

A la reprise les choses n’ont pas changé malgré les différents changements effectués par les deux sélectionneurs. C’est sur score de 2 buts à 1 que les deux équipes se sont quittées.  Avec cette victoire, la Guinée bat pour la première fois le Cameroun dans les catégories A après 38 ans. Autre chose à signaler cette victoire constitue le deuxième succès toute compétition confondue arraché par Kanfory Lapé BANGOURA depuis son arrivé à la tête du syli.  

Le prochain match du syli de Guinée, est prévu au mois de juin 2017 face aux éléphants de la Cote d’Ivoire au compte de la première journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019.

Ibrahima Hôre Saala BAH

+224 664 64 48 95

Au retour de son mariage en Uruguay, l'attaquant argentin Carlos Tevez a eu la mauvaise surprise de découvrir que sa maison avait été cambriolée.Des voleurs ont profité de l'absence de Carlos Tevez, en Uruguay pour célébrer son mariage, pour cambrioler sa maison à Buenos Aires. Le montant du butin dérobé par les voleurs n'a pas été communiqué par la police, car l'ancien attaquant de Manchester (City et United) et de la Juventus n'a pas encore déposé plainte, ce mardi.

L'attaquant de Boca Juniors s'est marié jeudi avec la mère de ses trois enfants, puis les plus de 200 invités sont partis sur les rives du Rio de la Plata pour la célébration religieuse et trois jours de noces dans la localité de Carmelo. C'est en retournant dimanche chez lui, à San Isidro, une banlieue chic de Buenos Aires, qu'il a découvert que la maison avait été visitée en son absence.

Les voleurs se seraient introduits par le chantier d'une maison contiguë à la sienne.Carlos Tevez, 32 ans, devrait officialiser cette semaine son transfert vers la Chine. Le club du Shanghai Shenhua lui a proposé un salaire de 40 millions de dollars annuel pour le convaincre de quitter Boca Juniors, le club de ses débuts où il est retourné en 2015.

Auteur: L'Equipe

Dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des Nations -CAN2017- le Syli national de Guinée reçoit les Warriors de Zimbabwe. La rencontre se joue au stade du 28 septembre de Conakry.

L'équipe de Lappe Bangoura mène déjà sur le score d'un but à zéro. Le but guinéen a été marqué par Guy Michel Landel Soumah. Nous y reviendrons

Dépêche d'Amadou Kendessa Diallo

A l'occasion du match retour  comptant pour les éliminatoires de la CAN Junior Zambie 2017, le Syli national junior s'est imposé, ce dimanche à Conakry face à l'équipe gambienne.

Tenus en échec au match-aller, les Guinéens n'ont pas ménagé au retour en s'imposant deux buts à un face aux Gambiens.

Faut-il noter que le coup d'envoi a été donné par le général Ibrahima Baldé de la gendarmerie accompagné  de Mohamed Nabé, le président du comité de normalisation,  et d'Ibrahima Blasco Barry , le son secrétaire général du même Comité.

Réservée aux joueurs âgés de moins de 20 ans (U-20), la Coupe d'Afrique des Nations Junior  se déroulera en Afrique australe en 2017.

Mohamed Sylla 

 

 

 

 

 

Le parquet espagnol a requis des peines représentant au total dix ans de prison et le paiement de 18 millions d'euros d'amendes à l'encontre de Samuel Eto'o poursuivi pour fraude fiscale, a-t-on appris jeudi de sources judiciaires.

Dix ans de prison et 18 miilions euros d'amende. Voilà ce que réclame le Procureur à l'encontre de Samuel Eto'o, accusé de fraude fiscale. Dans des réquisitions datées du 10 novembre le parquet assure que l'ancien attaquant camerounais du FC Barcelone, qui a quitté le club en 2009, a mis en place un montage de sociétés pour éviter de déclarer une partie des revenus tirés de ses droits à l'image à partir de 2006, une fraude représentant un manque à gagner de quelque 3,9 millions d'euros pour le fisc.

"Le footballeur a simulé que ces droits avaient été cédés à deux sociétés domiciliées respectivement en Hongrie et en Espagne, dans le but de réduire son impôt de manière frauduleuse", affirme le parquet dans ces réquisitions consultées par l'AFP et transmises à un juge de Barcelone, en charge de l'enquête sur cette fraude présumée.

Une fraude estimée à 14,3 millions d'euros

Le ministère public estime de ce fait que l'attaquant doit être condamné au remboursement au fisc du montant de la fraude présumée (3,9 millions), majoré des intérêts et d'amendes représentant 14,3 millions d'euros au total. Le parquet requiert en outre une peine d'un an et demi de prison pour la fraude présumée de l'année 2006, et de trois ans pour chacune des trois années suivantes, jusqu'en 2009, soit dix ans et demi en tout.

Une société basée en Hongrie, détaille le parquet, déclarait ses gains dans ce pays, où le taux d'imposition est un des "plus bas d'Europe". Une deuxième, espagnole, les déclarait en Espagne, mais ces gains étaient imposés au titre de l'impôt sur les sociétés, inférieur à l'impôt sur le revenu qui aurait dû être payé selon le fisc. Le Camerounais, joueur du Barça entre 2004 et 2009 et transféré cette année-là à l'Inter Milan, "était le vrai titulaire des droits à l'image", affirme le parquet qui estime que l'attaquant a cédé ses droits de manière frauduleuse à ces sociétés.

D'autres joueurs du FC Barcelone, notamment les Argentins Lionel Messi et Javier Mascherano, ainsi que le Brésilien Adriano et le Chilien Alexis Sanchez, ont eu des démêlés judiciaires similaires, liés aux revenus perçus au titre de leurs droits à l'image. En Espagne, les réquisitions du parquet sont rendues avant le renvoi devant le tribunal, qui n'a pas encore été prononcé.

Source: eurosport.fr

Les rideaux sont tombés sur la saison de football 2015/2016 avec la finale de la Coupe du Sénégal  remportée par l"équipe de Niary Tally au dépend du Casa Sport de Ziguinchor sur la marque de 3 à 0 dans un stade Léopold Sédar Senghor riche en couleurs et en ambiance.

La finale a été présidée par le ministre des Sports Matar Bâ. Signalons au passage que l'Union Sportive Gorèenne  a remporté le Championnat après 32 ans de disette et que la Coupe de la Ligue Pro est allée aux mains de l'équipe du Diambars de Saly (Mbour).

Notons aussi pour cette année 2016  que l'équipe Nationale A du Sénégal s'est qualifiée pour la Coupe d'Afrique des Nations Gabon 2017 et que les U.20 prendront part aussi à la Coupe d'Afrique de leur catégorie en Zambie.

Alpha Sidibé Dakar pour lejourguinee

 

Malgré leurs différends, Messi et Neymar se kiffent et se soutiennent dans les moments difficiles. Nouvelle démonstration aujourd'hui avec l'interview du Brésilien par le quotidien catalan Sport.

Dans cette interview, Neymar a encensé son coéquipier qui a changé le football, tout simplement : "Messi n'est pas seulement mon ami, c'est aussi mon idole et je le soutiendrai toujours. Je respecte ses décisions, mais le football, sans Leo, n'est pas le football. C'est très difficile de concevoir le football sans Leo.

Et pour qui aime le football, c'est impossible que ce que fait Messi ne lui plaise pas, tant avec le Barça qu'avec la sélection. Je peux imaginer ce qui est en train de se passer" a confié Neymar qui se joint aux multiples témoignages d'amour des amateurs de foot à l'égard de Lionel Messi qui a pris la décision de mettre un terme à sa carrière internationale.

Avant Neymar, c'est Ronaldinho qui a pris le micro pour soutenir son poto Leo. Neymar a aussi parlé brièvement de sa prolongation de contrat avec le Barça, après des semaines voire des mois d'incertitude.

Source: melty.fr

Plus d'articles...

Sous-catégories

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account