Rien ne va plus entre les membres statutaires de la fédération guinéenne de boxe.  La cause est relative à l’organisation d’un tournoi appelé zone2, qui comporte 14 pays, et qui se déroule actuellement au stade du 28 septembre à Conakry.

Suite à ça, les membres statuaires ont animé récemment un point de presse au cours duquel ils ont dénoncé un certain nombre de comportements avant d’indexer le non-respect du statut de leur Association Internationale de Boxe (AIB).

Ils en ont profité pour édifier l’opinion nationale et internationale sur l’évolution du tournoi de la zone2 qui est en cours.

Le vice-président de la ligue régionale de boxe et ex-entraineur national, Aguibou Barry, a indiqué que l’objectif principal de leur rencontre c’est de dénoncer ce qui se passe au niveau de la fédération. « Nous dénonçons aujourd’hui le mauvais comportement du président Moussa Keita, dont le mandat est expiré depuis le 31 décembre 2016 », souligne-t-il.

Il a aussi rappelé que durant le mandat du colonel Moussa Keita, aucun acte concret n’a été posé. Selon lui, la situation de la boxe est morte, « par ce que le championnat qu’il organise, c’est avec des personnes suspendues par l’AIB » précise-t-il.

Pour le colonel Jean Louis Camara sur le plan national, les membres statutaires ne reconnaissent pas Moussa Keita  en tant que président de cette Fédération de Boxe.

A l’en croire, le procès-verbal du congrès qui a élu le bureau dont le mandat est terminé en 2016, en fait foi.

« Alors il faut un nouveau congrès. Aujourd’hui, il n’a pas droit d’organiser une compétition, surtout il organise un tournoi sur la zone2 avec des personnes comme Sasoua Clemond et d’autres qui sont suspendus », conclut-t-il.

Pastoria Camara

Incapable de battre le FC Séville en deux confrontations, le club anglais Manchester United a été éliminé ce mardi en huitièmes de finale de la Ligue des champions après une défaite 2-1 chez lui. C’est une grosse désillusion pour le club entraîné par José Mourinho qui rêvait d’un meilleur destin après avoir attendu quatre ans pour revenir dans la prestigieuse compétition.

La crise qui secoue la fédération guinéenne de football (Feguifoot) risque d'emporter plusieurs têtes. Un audit organisé par l'institution nationale du football épingle l'ancien président, Salifou Super V Camara, le secrétaire général, Ibrahima Blasco Barry et Aboubacar Morthon Soumah, chef du département des finances de l'institution.

« Après le franco-guinéen Paul Pogba, voici qu’un   jeune  guinéen, devient  le joueur africain le plus cher de l’histoire du football, Naby Keita (Deco).

C’est pourquoi, il faut croire et  suivre les jeunes  guinéens dans leurs ambitions car  des talents existent. A 22 ans, il  devient un modèle pour la génération montante, d’où la nécessité  d’encadrer  et offrir à nos jeunes l’opportunité d’exposer leurs talents.  

Ce transfert de Naby Keita redore l’image du football guinéen sur l’échelle internationale. Et   incite nos jeunes sportifs  à croire en eux,  à   s’armer  de    courage et  avoir plus d’ambition»

Sidya Touré

Président de l’UFR

La qualification pour le mondial 2018 en Russie s'éloigne de plus en plus pour les poulains de Lappé Bangoura. Vainqueurs aux dernières secondes du match aller au stade du 28 septembre à Conakry, les coéquipiers de Naby Kéita n'ont pas pu rééditer l'exploit à Monastir face aux Libyens.

Amenée par Naby Kéita qui forme avec Sadio Diallo et Baldé Ousmane le milieu offensif guinéen, l'équipe du Syli national a été battue sur le score d'un but à zéro par l'équipe libyenne qui revient de loin après la douloureuse révolution qu'a connue le pays suite à l'assassinat du guide Mouamar Kadafi. Cette défaite de l'équipe guinéenne intervient trois jours seulement après une victoire étriquée de 3 à 2 à domicile.

La défaite à Monastir  compromet dangereusement la qualification du Syli national qui stagne à 3 points comme la Libye. La Tunisie et la RDC, respectivement premier et deuxième du groupe comptent 9 et 6 points.

La prochaine rencontre est prévue entre les deux équipes qui décidemment ont pris leur destin en main pour le rendez-vous de 2018 en Russie.

Amadou Kendessa Diallo

La secrétaire générale de la FIFA est arrivée le 14 aout dernier à Conakry en provenance d’Abidjan.  Ancienne représentante du PAM, Fatma Samoura,  a été accueillie à l’aéroport par Mamadou Antonio Souaré, le président  de la Féguifoot. A sa descente d'avion, elle a déclaré:

"L’objectif de ma visite en Guinée, c’est d’abord répondre à une invitation de la part du président Antonio Souaré. Et également renouveler mes amitiés au monde du football guinéen.  Mais surtout retrouver mes racines puisque j’ai servi en Guinée comme représentante du PAM en  2009-2010. Et surtout, c’est le pays d’origine de mon mari ". Mme Samoura aoute qu’elle n’est pas étrangère en Guinée. "Je suis également venue pour voir les amies qui ne sont pas dans le Football, madame sy en est l’une d’elle", a-t-elle souligné.

Par ailleurs, la secrétaire générale de la FIFA s’est dit prête à aider la Guinée à organiser des compétitions de plus haut niveau. "Je voulais en profiter pour discuter du développement du football africain en général  et du football guinéen en particulierEt puis voir dans quelle mesure à travers son programme de financement de développement on pouvait aider la Guinée à développer ses infrastructures et à être une nation non seulement pourvoyeuse de joueurs mais  également qui peut organiser des compétitions au plus haut niveau", assure la Sénégalaise.

Tidiane Diallo

Plus d'articles...

Sous-catégories

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account