Pour accompagner le projet ‘’Conakry capitale mondiale du livre’’, l’ambassade du Japon en République de Guinée s’engage à construire cinq points de lecture dans la commune de Dixinn. La cérémonie de signature s’est déroulée ce mardi 13 juin 2017 à sa résidence à Dixinn.

C’est un projet d’un montant de cent-quarante-sept mille quatre cent dollars (147 400$), soit environ un milliard trois cent quarante-un millions de francs guinéens. Ce montant permettra à la construction et à l’équipement de ces cinq points de lecture dans ladite commune.

Ces points de lecture seront construits dans les quartiers de Kenien, Dixinn mosquée, Hafia minière2, Dixinn centre 2 et Landréah.

Dans sa communication, SEM Hisanabu Hasama, l’ambassadeur du Japon en République de Guinée a signalé que cet événement n’est pas seulement  pour la Guinée. Le gouvernement japonais est prêt à accompagner le commissaire dans son combat.

De son coté, Sansy  Kaba  Diakité, commissaire général de Conakry capitale mondiale du livre, s'est réjoui de ce don. I a promis au donateur que les jeunes de Conakry et ceux de la commune de Dixinn s’intéresseront obligatoirement à la lecture.

Il a ensuite lancé un appel aux autres ambassades d’imiter  le diplomate du Japon avant de  remercier les responsables de ladite commune.

A noter que ces centres de lecture seront équipés par l’UNESCO.

Les différents axes routiers de la Guinée continuent d’endeuiller des familles à Conakry et à l'intérieur du pays. Pour preuve, un autre accident de la circulation vient de se produire ce samedi 10 juin 2017, entre Kindia-Mamou précisement dans la localité de Kolenten. Au moins trois personnes ont perdu la vie dans ce nouvel accident  apprend-on par le journaliste Caleb Kolié sur sa page Facebook.

Selon nos informations, c’est un bus de transports commun dénommé ‘’Etoile de Kissidougou’’ immatriculé RC 7077-Q en provenance de Conakry pour Kissidougou qui s’est renversé au niveau de la sous-préfecture de Kolenten dans la préfecture de Kindia.  

Le bilan provisoire fait était de trois morts et plusieurs blessés dont des enfants annonce notre confrère Caleb Kolié sur sa page Facebook. « Je viens à peine de coïncider avec un accident entre Kindia et kolenten. Un bus de transport s'est renversé. Bilan provisoire : 3 morts, plusieurs blessés et des enfants encore sous le véhicule », a-t-il posté.

Sur les vidéos postées par notre confrère, on constate que les victimes qui sont sorties indemne de l’accident et certains agents de la sécurité présent sur les lieux du drame s’activent pour extraire ceux qui sont sous le véhicule.

Mohamed Sylla

Pour lejourguinee

L’Agence des États-Unis pour le développement International (USAID) en collaboration avec le gouvernement guinéen, a procédé  ce lundi 5 juin, 2017, à une remise d’infrastructures récemment réhabilitées à l’École Nationale de Santé de Kindia.

Cette structure a également bénéficié d’un don de matériels et d’équipements offerts par l’USAID pour le renforcement de l’enseignement de base en santé et l’amélioration de la qualité de la formation de la filière sage-femme en Guinée.

L’USAID  à travers « Haute Qualité des Services de Santé pour le Développement », un projet de 5 ans – a mené les efforts des Etats Unis d’Amérique en Guinée pour améliorer l’accès, la disponibilité et la qualité des services de santé maternelle, infantile et néonatale,et de la planification familiale dans le cadre du plan national de développement de la santé et de celui de la relance post-Ebola.

L`USAID a été accompagnée à cette cérémonie par les représentants du  Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS) et celui de l’Enseignement technique de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail (MET FP ET), la communauté de Kindia et les partenaires nationaux et internationaux de développement.

Les infrastructures récemment rénovées renforceront la capacité des travailleurs locaux de santé et amélioreront la santé et le bien-être de la population de Kindia et la région.

 

Conakry, 6 Juin 2017

Aminata Lélé Donzo est brigadier-cheffe de son état, marchant sur des béquilles depuis 2012 des suites d’un accident de train.

Elle raconte avoir été renvoyée sans ménagement par l’actuel directeur général de la Police, «qui connait (pourtant sa) situation» depuis au temps où le général Toto Camara assumait les fonctions de ministre en charge du secteur de la Sécurité.

«Je suis restée dans la salle d’attente jusqu’à 16H avant qu’il ne ressorte pour me demander si on m’a dit qu’il est médecin ou que son bureau est fait pour traiter les malades, de me référer donc à des hôpitaux et non à lui».

In Le Populaire

Conakry, le 9 Juin 2017 - Les Forces de la MINUSMA basées au camp de Kidal et la position avancée du Bataillon Gangan 2 au Mali, ont été victimes d’attaques terroristes le jeudi 8 juin 2017.

Attaques au cours desquelles, des militaires de notre contingent se trouvant à un poste de contrôle à l’extérieur du camp ont enregistré la perte de trois (3) vaillants soldats, trois (3) autres ont été blessés et un (1) porté disparu.

En  cette douloureuse circonstance le Gouvernement guinéen, présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées, aux Forces de Défense et de Sécurité, au peuple de Guinée et au Commandant en chef des Forces Armées, Président de la République le Professeur Alpha CONDE et adresse ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Le Gouvernement guinéen condamne fermement ces attaques barbares et réaffirme son engagement aux côtés  des forces des Nations-unies, pour continuer à soutenir les efforts de la communauté internationale dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes ses formes pour le maintien de la paix et la stabilité dans le monde.

Que les âmes des défunts reposent en paix. AMEN! 

Cellule de communication du gouvernement

 

"Il n’y a pas d’ordre sans justice ; et l’ordre idéal des peuples réside dans le bonheur",  Albert Camus. C’est avec une grande joie que le Bloc Libéral vient d’apprendre la décision de justice condamnant, à Guéckédou, 14 personnes coupables d’extorsion de dizaines de millions de francs guinéens, de confiscation de centaines de kilogrammes de colas et de violence exercée sur des personnes innocentes.

En effet, on se rappelle que c’est en février 2017 qu’un recours a été initié par des Guinéens épris de liberté  et de justice, sous le leadership du Président du Bloc Libéral, contre les membres d’une association et les autorités préfectorales de Guéckédou, qui ont imposé une réglementation illégale du commerce de colas, en vertu de laquelle des injustices et des abus de pouvoir ont été commis.

Pour rappel,  un groupe de personnes  se sont constituées en association pour réglementer, en toute illégalité, le commerce de colas à Guéckédou. Soutenu par les autorités préfectorales (le Préfet et le Directeur préfectoral du commerce), le groupe a voté son règlement en dehors des limites des lois de la République de Guinée.

 C‘est en vertu de ce règlement que le groupe a extorqué des dizaines de  millions de francs guinéens avec les pauvres marchandes qui s’approvisionnent en colas à Guéckédou pour les vendre dans les marchés de Conakry. Le même groupe a ensuite confisqué 350 kg de colas avec ces même pauvres femmes.

Pire,  le 7 février 2017, la veille du marché de Guéckédou, le Préfet, M. Mohamed 5 Keita, a ordonné à la brigade de la gendarmerie mobile, sur la demande de cette association illégale, d’empêcher l’embarquement des colas. Cette intervention, qui s’est rapidement transformée en acte de répression de la part des gendarmes, s’est soldée par sept blessés graves dont deux sont entrés dans le coma. Les cinq autres victimes de cette barbarie des gendarmes ont été, malgré leurs blessures, jetées en prison comme des malfrats.

Face à cet abus de pouvoir et à cette injustice, des Guinéens épris de liberté et de justice ont saisi la justice de paix de Guéckédou. Aujourd’hui une décision est prononcée en faveur des victimes. C’est une grande avancée qui va faire réfléchir et surtout dissuader tous ceux qui abusent quotidiennement des populations innocentes sur l’étendue du territoire national.

Le Bloc Libéral (BL) voudrait saisir cette heureuse occasion pour remercier toutes les personnes de bonnes volontés qui ont soutenu matériellement, financièrement et moralement cette noble cause. Particulièrement, le BL remercie Maitre Michel Labile SONOMOU, qui a pris des risques énormes, pour défendre les victimes, sans exiger de rémunération adéquate.

Le BL réconforte les victimes dans leur peine. Egalement, le Parti félicite et encourage les magistrats à continuer sur la voie de la justice ; elle est l’unique voie qui mènera à la construction d’un Etat de droit dans notre pays.

Fait à Conakry le 31 Mai, 2017

Le BLOC LIBERAL

 

La route continue d’endeuiller des familles sur les différents axes routiers de la Guinée. Pour preuve, un accident de la circulation s’est produit le mercredi 31 mai 2017 entre la sous-préfecture de Yimbérin et celle de Dougountouni dans la préfecture de Mali, a-t-on appris.  

Selon nos informations, c’est un camion de marque Iveco conduit par un apprenti chauffeur rempli de marchandises qui s’est renversé aux environs de 20 heures, entre la sous-préfecture de Yimbérin et celle de Dougountouni. Le bilan fait état d’un mort, plusieurs blessés  et des dégâts matériels importants, rapporte le notre confrère de l’AGP.

Selon notre source,  ce camion en provenance de Yimbérin convoierait  ses marchandises pour le marché hebdomadaire de Dougountouni.     

Ses derniers temps les accidents mortels deviennent fréquents en Guinée. Le cas plus illustratif est l’accident de la circulation enregistré au début du moi de mai dernier à Dubréka ou une vingtaine des morts ont été enregistré.

Ibrahima Hôre Saala BAH

+224 664 64 48 95

 

Plus d'articles...

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account