Pour finir l’année en beauté, le premier opérateur  de télévision
numérique en Afrique, la société startimes a lancé depuis le 20
novembre 2018 une nouvelle promotion intitulé  ‘’noël c’est famille
avec startimes ‘’. Cette annonce a été faite ce vendredi 23 novembre
2018 par les responsables de ladite entreprise à leur siège  à la
minière dans la commune de Ratoma.
Selon le responsable de vente, Mohamed Lamine Gueye, cette nouvelle promo permet de toucher un grand nombre d’utilisateur d’améliorer la notoriété de la marque avec un changement plus évident  de leur
enrichissement  considérable du contenue.  « Cela fait de cette promo Noël une plate-forme idéale pour présenter nos produits et contenus afin que d’avantage des personnes puissent les connaitre, en parler et s’y intéresser d’avantage » dit-il, avant d’interpeller aussi les différents abonnés, sur la disponibilité et la
flexibilité accessible à tout le temps. Une opportunité de
flexibilité qu’offre startimes en termes de réabonnement.  « À travers
ce système, le client peut payer son abonnement par jour, par semaine ou par mois pour obtenir  une économie maximal  sur le coût de réabonnement. Pour cette fin d’année, les amoureux de foot sont gâté avec l’arrivé de la coupe d’Italie jusqu’au 31 janvier 2019 », précise le responsable de vente de la société.
Par ailleurs, le premier responsable de vente a rappelé que «
grâce à la population d’internet et de Smartphone, l’ONUSIDA et
startimes ont  expérimenté  une nouvelle méthode de sensibilisation de la jeunesse africaine pour VIHSIDA via réseaux sociaux et une
application de vidéo en ligne lors de la célébration de la journée
mondiale 2018 sous le thème « connaitre son statut ».
A cette occasion,  l’ONUSIDA  en collaboration avec startimes organise un jeu concours du meilleur slogan sur la prévention du VIHSIDA, et les  trois  premiers meilleurs slogans seront primés. « Les candidats intéressés sont priés de déposer leur candidature du 20 au 30 novembre 2018 dans l’une des agence de startimes plus proches ou le bureau
d’ONUSIDA  à Coléah  », ajoute-t-il.
A rappeler que  le premier opérateur  de télévision numérique en
Afrique, près de  20 ans, startimes  dispose 20 millions
d’utilisateurs et un signale couvrant tout le continent  au réseau de
distribution massive.  De 200 agences,  10 milles points de vente et
15 milles distributeurs et il possède sa propre plate-forme de
contenue varié avec 480 jeux d’information, de sport et
divertissement.

Aboubacar Pastoria Camara

2008-2018, cela fait 10 ans  depuis que le chanteur de ‘’souma kaya’’ est dans la musique. A cette occasion, Oudy 1er en collaboration avec son manager organise deux concerts géants au Palme Camayenne et au palais du peuple les 23 et 25 novembre à Conakry. Cette information a été donnée par l’artiste lui-même lors d’un point de presse animé ce jeudi 22 novembre 2018 dans un réceptif hôtelier.

Dans sa communication, Oudy 1er est revenu sur  sa venue dans le monde musical. Selon lui, tout est parti lorsqu’il est  venu d’Abidjan pour passer les vacances à Conakry. « La situation était un peu difficile pour moi. Un de mes grands frères du nom d’Edouard m’a incité de sortir la nuit. Finalement, je suis devenu un DJ par la force des choses. J’ai fini par prendre la discothèque Evasion avec un ami. Et, au fur et à mesure, mon amour pour la musique a gagné ma tête », a-t-il rappelé.

Parlant de ses 10 ans de carrière, Oudy 1er a promis de faire un show de jamais vu à Conakry.

Pour sa part, la directrice commerciale et du marketing de la société Cellcom, Maïmouna Maréga, indique que l’objectif de leur partenariat, c’est aussi d’aider et d’accompagner la culture guinéenne. « Accompagner un artiste comme Oudy 1er, nous sommes convaincus que Cellcom participe à la promotion et à la valorisation de notre patrimoine culturel. Les tickets d’entrée sont vendus dans nos boutiques Cellcom », a-t-elle déclaré.

A noter que beaucoup d’artistes étrangers africains sont déjà à Conakry au compte de ces deux jours de concert.

Aboubacar Pastoria Camara

 

A quelque semaines seulement de la sortie officielle du nouvel album ‘’la haine de l’autre ‘’ de l’artiste au pied magique, Abdoulaye Kaba dit  Koundou Waka, une caravane géante a été organisée jeudi, 04 octobre 2018, à kaloum par ses fans tous habillés en uniformes. L’objectif était de donner l’avant-gout au public avant la dédicace prévue le 07 décembre au palme Camayenne et le 09 décembre à l’esplanade du palais du peuple.

Dans son intervention, la présidente de la commission d’organisation de ce  carnaval, Mariame BAH a déclaré que cette sortie est organisée  pour annoncer la venue de l’artiste koundou Waka après quatre années d’absence sur scène. « Ce sont ses fans qui sont sortis massivement aujourd’hui  pour annoncer la sortie de son album, ‘’ la haine de l’autre’’ prévue les 7 et 9 décembre 2018  à Conakry.

Parlant la particularité de l’album, Mariam Bah a souligné que cet album parle de l’éducation des enfants de Guinée.  « C’est pourquoi, le titre DÖDÖ qui parle  la vulgarité sexuelle sur les réseaux sociaux. C’est un conseil que Koundou waka, éducateur  prodigue  aux jeunes guinéens » ,dit-elle.

A noter que ce carnaval se poursuivra dans les autres communes dans les jours à venir avant la date de dédicace.

Aboubacar Pastoria Camara

A quelques jours de la célébration de ses 10 ans de carrière musicale, prévue les 17 et 18 octobre 2018 au Palme Camayenne et à l’esplanade du palais du peuple, Oudy 1er, artiste du peuple a expliqué les surprises réservés à l’occasion de cet événement. C’était au cours d’un point de presse organisé par l’artiste lui-même ce vendredi 12 octobre 2O18 dans un réceptif hôtelier de la place.

D’entrée, Oudy 1er  a remercié le public guinéen et tous ceux qui l’ont accompagnés durant cette période. Juriste de formation, l’artiste du peuple a déclaré qu’il est venu dans la musique par amour. Avant  d’informer aux hommes de medias que, son objectif est atteint à 70% durant ces 10 ans de carrière musicale.


Concernant, le différend qui existe entre lui et les DJ de Conakry, Oudy 1er tourne la page et tend la main a tout le monde et il a  tenu à rassurer ses fans, qu’il sera toujours stable et redoublera d’efforts pour leur satisfaire. « J’ai toujours été stable pendant mes dix ans de carrière. Je pense que, le public sera très content dans ma carrière, et je suis content de moi-même avec toute l’équipe qui m’a accompagné durant mes dix années d’existence sur scène. Mais, je pense que la Guinée a le meilleur public au monde », a-t-il déclaré.

Pour finir, Oudy 1er ajoute : « aujourd’hui, je pense que je fais partis des 100 meilleurs artiste Africains ».

Aboubacar Pastoria Camara

A l’occasion du lancement de la première édition de la valorisation de la culture de la Basse Côte, le député Aboubacar Soumah a invité les fils et filles de la région à se donner la main. Il a fait cette annonce ce  week-end au Boulevard Tely Diallo, sis dans la commune de Kaloum

Dans son intervention,  l’ancien maire de Dixinn a d’abord interpelé les leaders politiques de la Basse Côte de former une alliance et de présenter un seul candidat pour les prochaines échéances électorales en Guinée.

Selon lui, la Basse Côte regorge plus de cadres de ce pays, mais malheureusement, cette localité est oubliée par ses propres fils. « Donc, je demande à tous les fils et filles de cette région de s’aimer, et surtout de se donner la main pour faire développer notre localité. Mais aussi de valoriser nos cultures et nos coutumes », dit-il.   

Poursuivant, le député a mis en garde toute personne qui insulterait un cadre de la Basse Guinée dans les radios.  « Nous mettons en garde toute personne qui va insulter un cadre de la Basse Guinée dans des émissions inter actives. Quiconque le fait, il sera tabassé par les gens qui l’attendront à sa descente  de la radio  », a-t-il dit.

Notons que plusieurs cadres ont pris part à cette cérémonie notamment le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Sidya Touré et Aboubacar Bobody Camara de Kaloum.

Aboubacar Pastoria Camara

Agés de 86 ans, Alpha Bakar Barry a dédicacé son livre intitulé ‘’Ma vie’’ ce week-end à la maison des écrivains sise à Taouyah dans la commune de Ratoma en présence de plusieurs responsables et membre de sa famille. C’était dans le cadre de Conakry capitale mondiale du livre.

A cette occasion, le vice-président de l’Association des écrivains de Guinée, Alhassane Cherif a salué le courage et la disponibilité de l’homme de mettre cette œuvre à la disposition du public guinéen.  Il a ensuite invité la nouvelle génération à lire ce livre car, selon lui, il est rempli d’éducation pour le développement d’un pays. « Nous devons nous servir de ce livre pour faire de la Guinée une nation où il fait bon vivre, une nation de paix, d’amour où le bon travail reste le seul combat de différence », martèle-t-il.

De son côté, Djibril Tamsir Niane, ami de l’auteur, a, à son tour, fait un exposé sur le parcours d’Alpha Bacar Barry. Selon lui, cet homme a été plusieurs fois ministre du président Sékou Touré et longtemps ambassadeur de Guinée. 

De son côté, l’auteur du livre mentionné ci-haut a indiqué qu’il préfère écrire pour laisser un message à la génération montante. « Cette génération a des devoirs envers sa nation et sa famille. Depuis le 28 septembre 1958, la Guinée a voté Non pour la liberté de son peuple. Ce qui veut dire que nous sommes prêts à nous développer nous-mêmes. La couche la plus active à développer une nation est la jeunesse, mais comme elle est parfois en manque de repères, et comme moi, j’ai participé à la gestion de la Guinée de 1958 à nos jours, j’ai occupé de hautes fonctions tant sur le plan national qu’international, je me suis dit d’écrire ce livre autobiographique, le mettre à la disposition de la jeunesse pour lui faire comprendre que le développement de la Guinée se trouve dans ses mains », déclare-t-il.

Il a ensuite fait savoir que dans ce livre, il essaie de donner une force aux jeunes afin qu’ils se mettent au travail, à la formation, à cultiver l’union, l’entente entre eux, afin sortir la Guinée de cette souffrance qui ne fait pas de distinction entre les ethnies.  A noter que ce livre compte 115 pages reparties en 7 chapitres.

Pastoria Camara

Plus d'articles...

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account