Guinée: La campagne électorale se déroule dans une ambiance morose!

Opposition

Près d'une dizaine de jours depuis le lancement officiel de la campagne électorale en Guinée, l'ambiance est encore morose. Les Guinéens ne se sentent pas dans la fièvre électorale et d'ailleurs se demandent si toutefois les candidats n'abdiquent pas le terrain au profit du candidat sortant, Alpha condé, dont les images inondent la ville de Conakry.

En 2010, la campagne électorale fut l'une des plus animées de l'histoire politique guinéenne de mémoire d'homme. Elle était également la plus compétitive au regard du nombre de candidats -24- pour un fauteuil présidentiel.

Contrairement à 2010, cette année, l'opposition a, en face d'elle, un président sortant accusé par ses adversaires d'utiliser les moyens de l'Etat pour faire sa campagne.  Aujourd'hui, à moins qu'on soit aveugle ou qu'on ne veuille rien comprendre, Alpha Condé est en avance sur ses adversaires politiques en matière de publicité.

D'ailleurs, constatant cet état de fait, les adversaires politiques du président candidat ont soupçonné l'Office Guinéen de la Publicité (OGP) de favoriser le pouvoir. ''Faux'', réplique Paul Moussa Diawara, le directeur de cet organe public.

Toutefois, révèlent la plupart des candidats de l'opposition, il y a une manipulation et une pluie de publicités en faveur du candidat Alpha Condé. En plus de cette publicité, le président sortant bénéficie du soutien de dizaines de mouvements qui, malgré la morosité de la campagne, animent  la ville et inondent les quartiers.

Le jaune, couleur du parti au pouvoir et les bruits des haut-parleurs envahissent les quartiers. Les tee-shirts à l'effigie du candidat Alpha Condé et les banderoles avec des slogans favorables au candidat sont visibles partout.

En attendant, l'opposition peine à prendre une décision unanime qui peut la sortir de cette quasi-immobilité politique. Elle doit, pour vaincre Alpha Condé ou créer l'alternance démocratique en 2015, avoir des positions communes face aux défis qui assaillent la Guinée.
Mais à l'allure où vont les choses, cette opposition guinéenne manque de stratégies et de management pour harmoniser ses idéaux et contraindre Alpha Condé à battre de l'aile.

Déjà, les attaques interpersonnelles et l'égocentrisme des candidats de l'opposition   risquent d'être un atout pour le candidat du pouvoir. Car, rien ne semble aller entre les opposants.

Amadou Kendessa Diallo
+224 664 24 54 78
E-mail:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account