Loi de finances rectificative 2015: Ouverture sur fond de "contexte économique difficile"

Assemblée

La session extraordinaire de loi des finances rectificative 2015 a été ouverte ce mercredi 26 août à l’hémicycle du Palais du peuple à Conakry en présence des députés de l’opposition qui avaient boycotté la précédente session de la loi. Au cours de cette cérémonie, le représentant du Président de la République a rappelé aux députés le sens et l’objet de l’examen et l’adoption de la loi de finance rectificative.

Mohamed Lamine Fofana s'est, dans son intervention, félicité du climat politique apaisé qui caractérise cette première session extraordinaire. "Cette session extraordinaire s’ouvre dans un climat politique apaisé. Et je salue l’ensemble des acteurs qui ont contribué au succès du dialogue qui a restauré cette paix et cohésion que reflète l’hémicycle en présence de l’ensemble des députés", se réjouit-il.

Par contre, le représentant du Président a tout de même rappelé que cette session s’ouvre dans un contexte économique et financier particulièrement difficiles qui selon lui, est dû par l’apparition de la fièvre hémorragique Ebola qui a secoué le pays de façon négative sur tous les plans.

"L’effet négatif du blocage du système économique et financier du pays et la paralysie de tous les secteurs d’activités qui a mis le pays à l’arrêt et retient toutes les attentions au plan national et international", souligne M. Fofana.


Face à cette situation exceptionnelle, dira-t-il, le gouvernement sur la directive du Président de la République a été contraint de recourir à des solutions exceptionnelles au mépris du non respect des principes fondamentaux de la gestion budgétaire établis par l’Assemblée Nationale.

"Pour cela et devant les exigences de la gestion de l’urgence, il (le gouvernement ndlr) a utilisé la voie réglementaire pour ordonner et exécuter ce qui normalement relève du domaine de la loi d’où la convocation de cette session extraordinaire", précise le représentant du Chef de l''Etat à l'Assemblée nationale.

Parlant de sens et de l’objet de l’examen et l’adoption de la loi de finances rectificative, M. Fofana a souligné que la loi de finance rectificative intervient au cours de l’année en modifiant les ressources et les charges prévues par la loin de finance initiales.

Et d'ajouter: "la loi de finances rectificative du type celle qui vous est soumise intervient au cours de l’année en modifiant les ressources et les charges prévues par la loin de finance initiales soit en les augmentant soit en les diminuant en tenant compte d’un certain nombre de paramètres. Elle est aussi un moyen de corriger les recettes prévues, ainsi que les crédits accordés par la loi de finances initiale en tenant compte des évènements intervenus entre temps". 

Ibrahima Hôre Saala Bah
+224 664 64 48 95

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account