Faya Millimono : « je ne suis pas prêt à accompagner une opposition qui continue… »

Politique

Ces derniers temps, le Bloc Libéral (BL) ne participait pas aux manifestations organisées par l’opposition républicaine. Pour lever l’équivoque, le président de cette formation politique a donné des précisions ce mardi, 12 février 2019 dans l’émission les ‘’GG’’ chez nos confrères d’espace FM.

Dans son explication, le Dr Faya Millimono a indiqué que sa formation politique n’a aucun problème. Mais, il a  une ligne politique que les militants suivent.  « Nous sommes un parti politique indépendant et qui a des idées qu’il défend. Nous avons comme boussole les lois. Lorsque, nous allons dans une plateforme et nous constatons qu’on est léger par rapport au respect de la loi, on s’écarte », dit-il.

Dans la même logique, le président du BL  a souligné que son parti s’est  battu dans l’opposition républicaine pour dire qu’il n’a pas besoin d’accompagner Alpha Condé et son ministre de l’Administration du territoire  à violer et à banaliser la République.

« Si nous ne sommes pas compris, nous sommes un parti indépendant, nous prenons nos distances. C’est ce que nous avons fait que ça plaise ou ça déplaise. Je ne suis pas prêt à accompagner une opposition qui continue à violer les lois de la république », a-t-il martelé.

Parlant la modification de la constitution, le Dr Faya Millimono a été plus que clair : « notre position au BL a été toujours unique. Une constitution est appelée à évoluer. Pour nous, qui préside à la modification de la constitution, qui ne préside pas. Ce n’est pas la question. La question, c’est ce qui ne doit pas être touché. Ce qui ne doit pas être touché, c’est l’intangibilité constitutionnelle. Donc, la constitution guinéenne est claire. Aucun président ni de manière consécutive, ni de manière discontinue ne peut faire plus de deux (2) mandats », déclare-t-il.

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account