Guinée: le collectif des défenseurs des droits de l’homme plaide pour  l’adaptation du code civil

Société

Ce mardi 06 novembre 2018, le collectif des défenseurs des droits de l’homme  était devant la presse nationale à la maison commune des journalistes sis à Coleah dans la commune de Matam. L’objectif est d’amener le législateur guinéen à porter une attention soutenue pour le passage du code civil et de la loi portant promotion des défenseurs des droits humains à la faveur de la session budgétaire en cours.

Dans sa communication, le Coordinateur Général d’Amnesty International, Souleymane Sow, a rappelé qu’il s’agit d’interpeller les députés mais aussi, l’opinion publique  de leurs préoccupations au regard du travail qu’ils effectuent  depuis maintenant quelques années pour le passage du code civil et de la loi portant promotion et protection des défenseurs des Droits de l’homme en Guinée.

Il a ensuite remercié les autorités administratives pour l’effort fourni  dans le cadre de la promotion et de la protection des droits de l’homme  en mettant en  place le ministère de l’Unité  nationale et de la Citoyenneté.

Selon lui, depuis 15 ans,  la Guinée n’a pas présenté un rapport annuel sur comment est-ce que les  droits de l’homme sont exercés sur l’ensemble de son territoire. « Il a fallu l’arrivé de ce gouvernement qui, à travers le ministère de l’unité nationale et de la citoyenneté de présenter chaque année, un rapport exhaustif sur la manière dont sont exercé les droits de l’homme en Guinée » affirme-t-il.

Il faut noter que le 22 décembre prochain, est la date prévue dans le chronogramme de l’assemblée nationale comme date de passage de ce projet devant les députés.

Aboubacar Pastoria Camara

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account