Grève des enseignants : Le président du CA de l’ANAQ brise le silence

Education

Dans un entretien qu’il nous accordé ce dimanche, le président du Conseil d’Administration de l’Autorité nationale d’assurance qualité pour l’enseignement, la formation et la recherche (ANAQ), a appelé les protagonistes au dialogue.

Selon le Dr Saliou Bella Diallo, depuis l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir, beaucoup d’efforts ont été enregistré au niveau de l’éducation. « Le président de la République a procédé à des augmentations assez importantes. Par exemple il a doublé les salaires des enseignants », rappelle d’entrée le président du CA de l’ANAQ. Poursuivant, il ajoute : « mais, il faut continuer à dialoguer. Ce n’est pas parce qu’on a augmenté, on ne va pas écouter les enseignants. Nous demandons à ce que toutes les parties concernées puissent se retrouver pour pouvoir se concerter pour trouver  une solution à cette crise », souligne le président du parti AFIA. Pour lui, le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) et le gouvernement, chacun doit décamper sur sa position.

Il faut rappeler que depuis le 03 octobre dernier date de la rentrée des classes, les enseignants sont en grève.

Sadjo Diallo

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account