2ème journée « ville morte » de l'opposition : la banlieue sous haute tension

Politique

Des gaz lacrymogènes, parfois des tirs d'armes à feu contre cailloux, entre forces de l'ordre et manifestants, c'est la tension qui prévaut sur l'axe Hamdallaye-Kagbelen (fief de l'opposition), au moment où nous mettions sous presse. Elhadj Ibrahima Baldé, un élève âgé d'une vingtaine d'année a été fauché par balle à Koloma marché. Par ailleurs plusieurs manifestants sont aussi arrêtés.

A l'intérieur du pays des échauffourées ont été enregistré dans certaines grandes villes, dont Kindia, où depuis hier, des accrochages sont signalés entre militants de l'UFDG et agents de sécurité.

Sadjo Diallo

+224 624 37 26 68

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account