Les préalables du SLECG: « la partie gouvernementale a pris bonne note », dixit l’inspecteur général du travail

Education

La commission de négociation entre le SLECG et le gouvernement a repris ses pourparlers, ce mercredi 29 aout 2018. Lors de cette rencontre, de nouveaux préalables ont été émis par le SLECG.

Pour cette journée, les débats ont été axés sur les préalables posés par le SLECG. A en croire Alya Camara, inspecteur général du travail, le gouvernement prend bonne note de ces préalables.

« La partie syndicale nous a fait part d’un certain nombre de préalables auxquels il souhaite que le gouvernement apporte solution. Sur ces préalables, la partie gouvernementale a pris bonne note. Ces préalables concernent essentiellement certains points non-appliqués du protocole d’accord du 13 mars 2018 et quelques difficultés que le SLECG rencontre notamment dans la mise en place de ses bureaux à l’intérieur du pays », indique Alya Camara.

De son côté, le porte-parole du SLECG rappelle les exigences de sa structure : « l’arrêt de l’ingérence des autorités administratives dans les affaires syndicales, le virement des salaires des enseignants nouvellement engagé en 2017 et 2018, mais aussi la poursuite judiciaire de ces loubards qui de façon très maladroite ont saccagé les locaux du Syndicat des enseignants chercheurs de Guinée », souligne Mohamed Bangoura.

Il faut signaler que les parties se sont données rendez-vous mardi prochain pour poursuivre les négociations.

Sadjo Diallo

+224 624 37 26 68

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account