Accord politique Un cadre de l’UFR se prononce

Politique

Accord politique

Un cadre de l’UFR se prononce

Parmi les perdants de cet accord signé tard la nuit le mercredi 08 dernier, figure l’UFR estiment moult observateurs. Dans un communiqué publié le lendemain de compromis l’UFR désapprouve l’accord. Sur ce, notre reporter a recueillis l’avis du député de l’UFR Saikou Yaya Barry. Lisez !

« Cet accord est tout à fait normal entre les partis politiques. Nous on se rebelle contre la forme de l’accord. Dans le fond on n’a pas à reprocher l’UFDG de se retrouver avec le RPG pour se donner des accords en ce qui concerne les élections. Mais ce qui est claire, c’est quand le ministre de l’Administration du territoire qui est la tutelle de tous les partis politiques, accompagne un parti politique pour signer un accord avec un autre, c’est là où il y a un problème. Du moment qu’il y a un cadre de dialogue qu’on a appelé comité de suivi qui a été saisi du contentieux électoral et qui a discuté à un moment donné sur ce contentieux électoral. A mon avis, s’il y a des solutions qui concernent ce point 2 du dialogue, il serait important que même s’il y a eu des négociations entre les partis politiques, cela soit mis au niveau de ce cadre-là. Donc, on parle du respect des engagements pris dans ce monde politique actuel en Guinée qui n’est pas suffisamment respecté. Nous dénonçons ce facteur parce que vous ne pouvez pas créer un cadre et sortir du cadre aller ailleurs pour faire autre chose. Vous ne pouvez pas voter une loi, la laisser et faire autre chose. Donc, on s’est dit, il faudrait qu’on soit mieux civilisé dans la façon dont nous voulons conduire notre pays.

Dans la négociation s’ils se sont rendu compte, oui, ils ont effectivement triché que ce sont les juges qui n’ont pas fait leur travail, on n’a rien a reproché ».

Amadou Camara

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account