Contentieux électoral : En fin une issue !

Politique

Contentieux électoral : En fin une issue !  

L’opposition républicaine et le parti au pouvoir sous la médiation de la délégation gouvernementale, ont trouvé un accord sur les revendications de cette opposition tard la nuit mercredi 08 aout dernier au QG de l’UFDG. Au sortir de cette rencontre, Cellou Dalein Diallo et Cie ont décidé de suspendre leurs manifestations.

Prenant la parole en premier, Amadou Damaro Camara de la mouvance présidentielle indique que les deux parties conviennent de concéder les points qui sont entre autres: «La désignation des présidents des conseils des quartiers et districts dans les 26 quartiers et districts réclamées par l’opposition. La désignation des maires des communes rurales de Wondekenema, Bignamou, Diasso, Kindoye, Manfara et Bissikirima et du maire de la Commune urbaine de Kindia. De concéder à la mouvance la désignation du maire de commune urbaine de Dubréka en faveur de la mouvance présidentielle».

En ce qui concerne les exécutifs des 4 autres communes urbaines à savoir Matoto, Matam, Ratoma et Dixinn, ils seront élus conformément aux dispositions légales.

qUant à l’assistance financière  aux victimes prévue dans les accords politiques et la libération des prisonniers politiques, le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle souligne que «la délégation gouvernementale à informer l’opposition de l’existence dans la loi des finances 2018 des crédits destinés à cette assistance. Les deux parties ont convenu diligenter la mise en œuvre effective de cette assistance. Pour la libération des prisonniers, la délégation gouvernementale  a pris acte des préoccupations exprimées par l’opposition par rapport à libération de ses militants et responsables arrêtés lors de la crise postélectorale et a promis de rechercher une issue diligente à cette situation», selon Amadou Damaro Camara.

Pour sa part, le chef de file de l’opposition républicaine a d’abord remercier et féliciter les militants sympathisants de l’opposition pour le combat qu’ils ont mené pour le triomphe de la vérité des urnes. «Ils se sont mobilisés depuis février pour manifester dans la rue, ils ont dénoncé et condamné la fraude électorale. Mais pour que la vérité des urnes triomphe sur toutes les autres considérations. Les résultats auxquels, on vient de parvenir, nous ne sommes pas toujours satisfaits par rapport à toutes les revendications qu’on n’a portées. Mais nous avons accepté qu’une solution politique soit trouvée au contentieux électoral. Une solution politique exigée de part et d’autres de concession comme vous le noterai ont n’en a fait, la mouvance en a fait. Mais ce qui est important ce qu’aujourd’hui y a un accord. On n’a récupéré les quartiers dans lesquels on n’a gagné comme. Vous savez le code électoral donne le droit à la liste qui a gagnée lors des élections communales dans le quartier de désigner le chef du quartier ou le président du conseil du quartier. Nous avons fait des concessions par rapport à nos revendications. Mais à un moment donné il faut sortir de la crise. Il était utile de s’en sortir pour s’occuper d’autres choses» a rassuré Cellou Dalein Diallo

Au terme de son discours, le président  de l’UFDG a demandé à l’ensemble des militants d’accepter ce compromis et de rester mobilisé  pour continuer le combat. L’opposition veillera à ce que ce document soit appliqué dans son intégralité confit Cellou Dalein Diallo.

Amadou Tidiane Diallo

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account