Coopération guinéo-japonaise :Bientôt une Ecole Normale d’Instituteurs à Mamou

Education

Le 18 Juin 2018, Son Excellence M. Hasanobu HASSAMA, l’Ambassadeur du Japon en Guiné, M. Lansana Komara, ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et les autorités locales de Mamou ont procédé à la pose de la première pierre du projet de construction de l’Ecole Nationale d’Instituteurs (ENI) de Mamou.

Ce projet a été financé par le Gouvernement du Japon pour un montant de 550 000 000 ¥, soit environ quarante-quatre milliards (44 000 000 000 GNF). Ce fonds permettra de contribuer à l’amélioration de la formation des instituteurs et à l’augmentation de leur nombre dans cette région en particulier et en Guinée en général, afin de répondre aux besoins toujours croissants d’enseignants, notamment du premier degré. Selon le diplomate japonais, des Bâtiments et installations modernes seront ainsi construits et bien équipés.

La cérémonie s’est déroulée en présence des autorités locales, de la population de Mamou et de la délégation de l’Ambassade du Japon en Guinée. Cette dernière a été ovationnée par le public et ont scandé des slogans pour saluer la coopération guinéo-japonaise.

C’est ainsi, SEM, l’Ambassadeur du Japon en Guinée, Hasanobu HASSAMA, a décliné l’objectif de son projet.   « L’objectif de ce projet est de contribuer à l’amélioration de la formation des instituteurs et à l’augmentation de leur nombre dans votre région et en Guinée, afin de répondre aux besoins croissants d’enseignants, notamment du premier degré, dans tout le pays. Des bâtiments et installations modernes seront ainsi fournis, de même que leur équipement. », a-t-il dit. Avant d’ajouter qu’ « un pôle de formation sera donc créé dans la région de Mamou. Il est d’ailleurs à noter que la construction sera réalisée par une entreprise guinéenne, sous la supervision d’une équipe japonaise ».

« Cette ENI est également la conséquence des efforts faits par le gouvernement guinéen et ses partenaires pour assurer la scolarité universelle, une forte augmentation de la construction d’écoles primaires à travers tout le pays.

 « Le Japon étant particulièrement impliqué dans la construction d’équipement scolaires en Guinée, avec la réalisation de nombreuses écoles et de plus de sept cents salles de classes, il était logique de s’impliquer également dans la création des moyens pour les enseignants », a-t-il souligné.

Le diplomate Japonais n’a pas manqué de rappeler que : «cCe projet est aussi un exemple de la parfaite coopération guinéo japonaise marquée par  le renforcement de capacités humaines, notamment, la formation technique et professionnelle, qui est un des axes d’intervention sur lesquels le Japon et les pays africains, dont la Guinée, ce sont mis d’accord lors de la 6ème Conférence internationale de TOKYO sur le développement de l’Afrique, TICAD. C’est enfin une contribution majeure au développement et le plus puissant », a-t-il conclu.

Alpha Amadou Diallo     

 

 

  

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account