Coopération Guinéo-Japonaise:Le Japon poursuit ses investissements en Guinée

Education

Le mercredi 20 juin2018, Son Excellence, Monsieur Hisanobu Hasama, l’Ambassadeur du Japon en Guinée, Monsieur Mamadou Bobo Diallo, le Secrétaire Exécutif Adjoint de l’ONG Union pour le Développement Intégré et Durable (UDID) et les autorités locales de Mali ont procédé à l’inauguration du Projet de rénovation et d’équipement de l’école primaire de Mali I qui date de 1912.

 

Comme dans les localités précédentes, Popodara et Lafou dans la préfecture de Lélouma, le gouvernement japonais à travers son représentant diplomatique, son excellence Hisanobu HASAMA, vient de procéder à l’inauguration du projet de rénovation et d’équipement de la première école primaire de Mali créée en 1912 avec une classe à l’origine.

Ce projet, d’un montant de 125 583 dollars, soit environ 1 080 000 000GNF, financé par le Japon, a permis de porter le nombre de salles de classe de 9 à 12, pour atteindre un cycle complet, en rénovant les bâtiments existants et en construisant de nouvelles salles et une direction pour cette vieille école de 106 ans  avec une classe à l’origine.

Avec le temps, ces bâtiments se sont dégradés et devaient être rénovés pour continuer à assurer leur fonction, mais aussi pour garantir la sécurité des élèves et des enseignants. Les 491 élèves étaient ainsi répartis en 11 groupes pédagogiques, pour seulement 9 salles, ce qui obligeait à des doubles vacations.

Le projet a donc remédié à cette situation en rénovant les 5 bâtiments existants, et en construisant 3 nouvelles salles de classes, une direction, des latrines, une clôture grillagée, un puits. Le mobilier nécessaire a également été fourni.

Par ce projet, le Japon poursuit ses efforts et ses investissements aux côtés de la Guinée, notamment dans l’éducation, pour la préparation du futur des enfants guinéens. Ainsi, depuis le début de la coopération japonaise en Guinée, plus de 700 salles de classe ont été construites. L’éducation est un des piliers des axes d’intervention du Japon en Afrique, tel réaffirmé lors de la 6ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 6).

Alpha Amadou Diallo

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account