Guinée : l’USAID présente un rapport sur les structures de la santé à Conakry

Santé

Quatre vingt mille de dollars américains ont été injectés dans le projet HFG (Projet finance du gouvernement), financé par l’Agence Américaine pour le Développement (USAID). Le but est de faire la cartographie des structures privées de santé de la ville de Conakry.

Le rapport final vient d’être présenté ici à Conakry, en présence des autorités sanitaires, des partenaires techniques et financiers dans le domaine de la santé. Il s’agit d’une méthode qui consiste à identifier et à localiser dans les cinq communes de la capitale toutes les structures publiques de santé (SPS), disposant ou ne disposant pas d’autorisation. Il y aura aussi des interviews auprès des responsables des structures, à enregistrer les coordonnées GPS de chacune de ces structures, à saisir et à analyser des données et à prendre des mesures appropriées afin de garantir une excellente qualité et une bonne sécurité de toutes les données collectées.

Les activités sur cette cartographie ont été réalisées en quatre étapes opérationnelles et la stratégie d’intervention a été bâtie sur le principe d’une double collaboration avec les parties prenantes, selon le personnel du dit projet.

Les experts qui ont mis en place cette cartographie indiquent que cette enquête leur a permis de recenser dans les cinq communes de Conakry, 1 070 SP, soit 581 structures de soins et 489 établissements pharmaceutiques.

C pendant, ils signalent que 19% des structures de soins et 28% des établissements pharmaceutiques n’ont malheureusement pas coopérer à l’enquête.

Or, cette enquête révèle que ce sont les communes de Ratoma et de Matoto qui sont celles qui comptent plus de structures de soins avec respectivement 320 et 183, après les communes de Dixin, Matam et Kaloum.

Il ressort également dans les résultats obtenus par les enquêteurs des structures privées de la ville de Conakry, que les cabinets médicaux sont plus les nombreux avec 205 structures après les cliniques avec seulement 105 structures, etc.

L’USAID à travers ce projet, se fixe pour objectif d’améliorer les performances du secteur privé dans les domaines de planification familiale, de la santé maternelle et infantile et du paludisme. Et cette cartographie de la ville de Conakry s’inscrit dans le cadre du projet HFG Guinée 2014 – 2018.

Cette cartographie désormais disponible au niveau des autorités sanitaires et des partenaires techniques et financiers, a été réalisée en six mois.     

Aminata Bah            

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account