Emprisonnement du syndicaliste Sidiki Mara: l’INIDH demande sa libération

Politique

Cela fait un mois, jour pour jour, après son arrestation, l’institution nationale indépendante des droits humains (INIDH) a demandé sa libération immédiate. Cette demande a été faite par son président, le Dr Alya Diaby, à l’occasion de l’assemblée plénière de l’institution ce mardi 5 juin 2018 au palais du peuple.

A l’entame, le président de l’INIDH a énuméré quelques violations des droits humains courant l’année 2017 et 2018. Dans son intervention, le Dr Alya Diaby a rappelé que l’année 2018 est marquée dans le prolongement des manifestations de 2017 par la grève des enseignants du pré-universitaire et de nombreuses manifestations.

Selon lui, ces manifestations ont entrainé la violation de la liberté de réunion, d’association, le droit de manifestation et de cortège, du droit à la vie, de la liberté syndicale et du droit dans un environ sait et durable.

Dans le même d’ordre d’idées, la première personnalité de l’INIDH a déploré l’arrestation et la détention du syndicaliste, Aboubacar Sidiki Mara.

En conclusion, le président de l’INIDH a demandé immédiatement la liberté provisoire du syndicaliste en attendant qu’un tribunal compétent tranche cette affaire.

Aboubacar Pastoria Camara

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account