Démission collective : l’UDG de Mamadou Sylla essuie un coup dur

Politique

Plus de 150 membres du parti, l’Union Démocratique de Guinée (UDG) de l’homme d’affaires et député à l’assemblée nationale, Mamadou Sylla. Ils accusent leur président « de gestion calamiteuse et personnelle » du parti « dans le but de ne servir que ses propres intérêts ».

Dans une déclaration publiée ce jeudi 31 mai 2018, les membres de l’UDG disent avoir « décidé à l’unanimité de présenter [leur] démission collective et en bloc » du parti.

Ils accusent l’ancien président de gestion unilatérale du parti le gérant « dans l’irrespect et l’ignorance totale des textes fondamentaux ».

Selon eux, Mamadou Sylla « a fait du parti un instable, une marionnette dans les mains d’Elhadj Mamadou Sylla » oscillant entre la mouvance présidentielle et l’opposition. Ce qui, à leur dire, a « considérablement affaibli » le parti.

Amadou Kendessa Diallo

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account