Football : Le S/G de la Feguifoot, le Colonel Akoî Koivogui, évoque les préparatifs du Syli pour la CAN 2019

Football

Après l’élimination du Syli national par les Aigles du Carthage du côté de Maroc dans le cadre du championnat d’Afrique des Nations, le comité exécutif avait convoqué une réunion d’urgence. Au cours de cette réunion, un certain nombre de décisions avaient été prises. Dont entre autres :

 « La destitution du coach d’alors et celle du tout le staff technique de toutes nos équipes nationales. En conséquence, il avait été décidé qu’on retourne au bercail et lancer un appel d’offre. Qui devait nous permettre de recruter un entraineur de haut niveau qui viendra nous aider à soigner le football guinéen. Parce qu’il y avait beaucoup de cascades, assez de défaites.

Qui parle de recrutement de staff technique, parle de recrutement de coach, parle naturellement de la reconstitution de l’équipe. Alors la Fédération Guinéenne de Football est dans cette dynamique. 

Donc au retour du bercail, on n’y a pensé et il y a eu automatiquement un appel à candidature. Au vu de cet appel de candidature, tout au départ à la date butoir de 15 février qui était retenue pour recevoir et enregistrer les demandes, on avait eu 86 candidats.

De ces 86 candidats, il y a eu le premier dépouillement sur la responsabilité d’une commission qui avait été en place de cadres techniciens de la fédération guinéenne de football. Ils ont retenu 23 de cette liste, un troisième dépouillement a retenu 5. Mais les 5, c’est M. Paul Put qui a été retenu comme sélectionneur national», explique le secrétaire général de la Féguifoot.

 Poursuivant son allocution,  Akoi Koivogui indique que la Féguifoot a pris soin de le faire venir aussitôt pour le travail. Il a fait un programme de travail que la fédération avait l’obligation de soutenir et d’accompagner

« Le premier point, c’était de trouver un match amical. C’est ce match amical contre la Mauritanie qui a été trouvé. D’aucuns ont compris quand le syli fait un match quelque soit la nature du match, il faut gagner. C’est vrai, c’est toujours beau de tirer la victoire vers soi. En de pareilles circonstances, un coach qui vient d’arriver qui demande à regrouper ces poulains pour commencer à les connaitre, pour que ceux-là aussi à leur tour le connaissent. Je n’ai jamais vu un match de football ou en une mi-temps, on  envoie 11 et en deuxième mi-temps 12 autres joueurs ».

Selon lui, l’objectif de cet entraineur est de faire qualifier la Guinée à la coupe d’Afrique des Nation< 2019. «La Féguifoot a conjointement avec le ministère  des Sports,   mis en place un programme. C’est pourquoi aujourd’hui le syli national est effectivement en regroupement du côté du Maroc Al Jadida. Les joueurs sont arrivés,  en ce que j’ai sache, ils n’ont pas de problèmes ni avec l’encadrement, ni avec leur coéquipiers. Nous gardons jalousement le contact avec le groupe. L’objectif de regroupement est que les joueurs se connaissent entre eux d’abord que le coach ait la possibilité de connaitre ses joueurs en fonction des qualités tactique et athlétique. Il peut proposer des schémas tactiques. On ne peut pas faire appel à des joueurs pour un match, leur donner 48 heures, penser pouvoir mettre en place une équipe compétitive », rappelle le SG de la Feguifoot, Akoi Koivogui

Il faut noter que les matchs du Syli national sont prévus le 27 Mai contre Rasa de Casablanca et le 31 Mai face à Widad Athlétique club

Amadou Tidiane Diallo

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account