Guinée : Mamady Youla passe le témoin à Kassory Fofana

Politique

Mamady Youla, le Premier ministre guinéen sortant a passé le témoin à son successeur ce jeudi 24 mai 2018, dans la cour du palais de la Colombe qui abrite la primature.  C’était en présence du Secrétaire général du gouvernement, Sékou Kissing Camara et du Secrétaire général à la présidence, Kiridi Bangoura.

 A sa prise de parole, le Premier ministre entrant a déclaré que « c'est avec beaucoup d'émotion et de responsabilité que je continue de ressentir en moi les clameurs de joie des populations à travers tout le pays à l'annonce de ma nomination, et de comprendre les doutes de certains ». Ibrahima Kassory Fofana s’est ensuite « engagé à participer à construire une Guinée meilleure ».

En plus, dira l’ancien ministre d’Etat chargé des Investissements et du Partenariat Public-Privé, « j’éprouve une grande fierté pour l’opportunité que le Président de la République m’offre ainsi de l’accompagner dans son action gigantesque visant à créer une Guinée nouvelle ».

A son successeur, le nouveau Premier ministre a exprimé sa gratitude au sortant Mamady Youla avant d’ajouter que « l’histoire retiendra [sa] contribution aux performances économiques et sociales qui illustrent le bilan de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé ».

Enfin, Kassory a décliné son agenda qui est composé de l’amélioration de leurs conditions de vie des populations, les problématiques de l’emploi, de l’entreprenariat jeune, de l’épanouissement des femmes, de la lutte sans merci de la corruption et du dialogue social.

A son tour, le Premier ministre sortant est revenu sur les crises qui ont marqué la Guinée avant sa nomination en décembre 2015. Mamady Youla a vanté les mérites de son gouvernement, qui a hérité « d’une croissance quasi-nulle, de déséquilibres accrus des finances publiques, de la suspension du Programme avec le FMI et par conséquent de la coopération avec la plupart de nos Partenaires Techniques et Financiers (PTF) ».

L’ancien directeur de Guinea Alumina Corporation est revenu ensuite au bilan de son équipe dont les résultats sont entre autres l’achèvement d’un programme avec le FMI pour la première fois dans l’histoire de notre pays ; le lancement d’un nouveau programme, le Programme 2017-2020 au titre de la FEC assorti pour la première fois d’une enveloppe de prêts non-concessionnels de USD 650 millions ; la tenue de la réunion du Groupe Consultatif pour la Guinée qui a permis de mobiliser une enveloppe de plus de USD 21 milliards ;  la signature d’un Accord-Cadre avec la Chine pour le financement des infrastructures, pour une enveloppe globale de USD 20 milliards ; le bouclage du financement du projet de barrage hydro-électrique de Souapiti pour une enveloppe d’environ USD 1,5 milliards ; l’amélioration spectaculaire de certains indicateurs économiques de la Guinée, etc.

Amadou Kendessa Diallo

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account