An 58 de la monnaie guinéenne: l'injonction d'Alpha Condé aux travailleurs de la BCRG

Economie

1er mars 1960-1er mars 2018, la monnaie guinéenne a une existence de 58 ans. A cette occasion la banque centrale de la République de Guinée BCRG a organisé une cérémonie solennelle à Conakry. Cet événement était présidé par président de la République accompagné du Chef de gouvernement, Mamadi Youla et de certains membres du gouvernement.

Dans son discours de circonstance, le gouverneur de la Banque Centrale de République de Guinée (BCRG), le Dr Louncény Nabé, a, tout d’abord, remercié les invités pour leur présence. Il a ensuite annoncé les résultats des reformes monétaires et financières obtenues.

 Selon lui, ces résultats ont permis à la Guinée de recouvrer sa crédibilité auprès de ses partenaires techniques et financiers.

Le Dr Lounceny Nabé a indiqué que les résultats des réformes entamées depuis 2011 sont nombreux, palpables et encourageants. « Les réserves de changes du pays sont passés de moins de deux semaines d’exportation à plus de 3 mois et demi aujourd’hui. Les réformes ont permis la mise en place de notre système national de paiement » a-t-il indiqué.

Il a enfin rassuré que l’arsenal juridique portant sur le statut de la Banque centrale, les nouveaux codes d’assurance, la loi sur la réglementation bancaire, la loi sur la criminalisation de tous les aspects du financement du terrorisme et du blanchissement des capitaux sont à la satisfaction des partenaires de la Guinée.

Pour sa part, le président Alpha Condé a tout d’abord  souhaité joyeux anniversaire aux travailleurs de la BCRG et au peuple de Guinée. Avant de rappeler les nombreux accords signés avec les partenaires comme le Fonds Monétaire International (FMI). A cet effet, le Chef de l’Etat dira que l’exigence a été faite à la BCRG avec l’accompagnement du gouvernement guinéen que l’inflation qui était à 21% reviennent à 1 chiffre, le déficit budgétaire qui était à 12% revienne à 2%’’.

Parlant du PPTE, Alpha Condé a une fois encore  rappelé que, c’est son arrivée au pouvoir qui a permis à la Guinée d’atteindre en 2012 le point d’achèvement de ce programme.

La cérémonie s’est terminée à la pose de la première pierre de la construction bientôt d’un bâtiment digne de nom de l’institution. Le président Condé a dit au gouverneur de la BCRG et aux cadres de l’institution que, les défis qui attendent la Guinée sont encore nombreux. Surtout que la Guinée veut être le premier pays à adhérer à la zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest (ZMAO).

Aboubacar Pastoria Camara

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account