Guinée : une marche des femmes et parents des victimes politiques prévue le 7 mars

Politique

Les sœurs, les femmes et les parents des victimes des violences politiques en République de Guinée ont choisi le 7 mars prochain pour organiser une marche blanche. Cette manifestation interviendra à la veille de la fête internationale des femmes prévue tous les 8 mars. La décision a été prise ce mercredi au terme d’une plénière tenue au QG de l’Union des forces démocratiques de Guinée –UFDG-.

L’autre décision prise par l’opposition guinéenne est d’organiser une journée de prières et de recueillements pour le jeune, Boubacar Sidy, étudiant de 31 ans, tué lundi à Conakry par les forces de l’ordre à Dar es Salam, un quartier de la banlieue de Conakry. Ces prières seront suivies d’une marche funèbre avant son inhumation.

Comme si rien ne s’arrange pour le gouvernement qui fait face à beaucoup de crises sociopolitiques, l’opposition sous la direction de son chef de file, Cellou Dalein exige l’ouverture d’un dialogue avec des modalités bien définies. Ce dialogue fait suite aux révélations sur des possibles fraudes lors des élections locales du 4 février dernier où l’opposition se plaint d’avoir été lésée.

Amadou Kendessa Diallo

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account