Kouroussa/Kankan : les bureaux de vote ont ouvert à 7h

Politique

Ça y est. Les Guinéens se sont rendus aux urnes depuis 7 ce matin sur l’ensemble du territoire national. Le choix des conseils communaux dans les 342 communes urbaines et rurales se fait sans problèmes majeurs. C’est en tout cas, le constat fait à Kouroussa et à Kankan.

 

Dans ces deux préfectures, les bureaux de vote sillonnés fonctionnement correctement avec parfois une faible affluence par endroit. Les membres des bureaux de vote, le matériel électoral, les délégués des différents candidats et autres agents de l’unité de sécurisation des élections sont sur place.

Le président de la CEPI de Kouroussa laisse entendre que tout se passe très bien. Kanséréba Condé soutient que depuis 6 heures les agents des bureaux de vote (BV) sont sur place et tout a été aménagé. Selon lui, les BV ont ouvert effectivement à 7 heures. Mais avant cette date, poursuit-il, toutes les dispositions ont été prises à la CEPI et dans les CESPI pour le bon déroulement du vote. M. Condé déclare que tout le matériel nécessaire au scrutin a été reçu et acheminé à destination sans aucune fausse note pour l’instant. Sans oublier les différentes formations ténues pour le renforcement des capacités des agents. La seule particularité à Kouroussa d’après Kancéréba Condé, c’est le fait d’avoir six (6) listes de candidature. Toute chose qui est inhabituelle dans cette préfecture.

A l’école primaire Plan Guinée de Kouroussa au BV salle1 les délégués des différents candidats ont tour à tour apprécié le bon déroulement des opérations. Oumar Kouyaté, délégué du PEDN, Ismael Condé, délégué du RPG AEC et Fatoumata Binta Diallo de l’UFDG ont chacun exprimé leur satisfaction quant au début du scrutin. Ils fondent espoir que cette atmosphère de compréhension mutuelle continue jusqu’à la fin.

Dans la commune urbaine de Kankan où nous avons sillonnés certains BV, le même climat règne. Même si à l’ecole Franco-Arabe Nour-Islam dans le BV salle 2, les agents du BV ont rappelé à l’ordre un citoyen qui a exprimé son désir de voter alors qu’il n’avait pas sa carte d’électeur. « Selon la loi, ne peut voter qu’un électeur muni de sa carte d’électeur, affecté sur un BV et qui a son nom sur les listes électorales. Même si vous avez un ordre de mission, la carte d’électeur est obligatoire », répond calmement le président du BV.

 Le commissaire superviseur de Kankan, Aly Bocar Samoura, se réjouit du bon début du scrutin tant attendu.

« Le matin on a commencé par l’installation des membres des BV et effectivement à 7 h le vote a commencé dans les BV que nous avons sillonnés et les agents de sécurités sont visibles partout. En même temps les commissaires de la CEPI eux aussi sillonnent les BV et le constat est le même, tout se passe très bien pour le moment », affirme-t-il. Avant d’ajouter que « la loi prevoit 72 heure au plus pour publier les resultats ». M. Samoura exhorte les citoyens à aller voter dans le calme, la sérénité et surtout accepter les résultats issus des urnes.

Alhassane Barry 

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account