Elections locales : les derniers réglages avant le scrutin du 4 février à Dabola/Dinguraye

Politique

Les Guinéens se rendront aux urnes ce dimanche 4 février pour élire les conseillers communaux dans les 342 circonscriptions électorales du pays. A Dabola et à Dinguiraye les présidents des  Commissions électorales préfectorales indépendantes (CEPI) rassurent que tout est mis en œuvre  pour le bon déroulement du scrutin.

Sauf qu’à Dabola les enveloppes sécurisées destinées aux 8 Sous-préfectures sont toujours attendues à 24 heures du vote. Dans cette préfecture, le président de la CEPI, Mamadou Condé, rassure que des dispositions sont prises pour l’acheminement immédiat du matériel restant dès sa réception à partir de Kankan où un convoi est déjà repositionné.

M. Condé se réjouit du climat de compréhension qui caractérise les opérations d’acheminement du matériel reçu. « Ce matin du samedi 3 février, les présidents des bureaux de vote de la Commune urbaine viennent un à un recevoir tout le matériel qu’il faut pour le bon déroulement du vote et chacun d’eux signe le bon de livraison. Ce qui nous rassure jusque -là et on espère que ça va continuer ». Alors qu’à Dinguiraye, une préfecture relevant de la Région de Faranah, aucun problème n’est signalé.

Selon Elhadj Hassimiou Kouyaté, président de la CEPI, tout le matériel électoral nécessaire au bon déroulement du scrutin dans sa circonscription est reçu et acheminé jusque dans les Sous-préfectures et même dans les districts. D’après lui, la matinée du samedi 3 Février est consacrée à la formation de 8 ingénieurs informaticiens dont 1 pour la commune urbaine et 1 pour chacune des 7  Sous-préfectures de Dinguiraye. M. Kouyaté précise que ces 8 cadres ont deux rôles : le premier c’est de remonter les taux de participation entre 7h-12h et entre 15h-18h. Le deuxième remonter les résultats issus des commissions administratives de centralisation des votes (CACV).

Pour sa part, le commandant adjoint de l’unité de sécurisation des élections locales, commandant Sékou Kourouma, lance un appel aux populations de Dinguiraye. Celui d’aller voter dans le calme et la sérénité. Selon lui, les dispositions sont prises à leur niveau pour assurer la sécurité des élections avant, pendant et après le scrutin.

Alhassane Barry

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account