DAVOS-2018 : le Président Alpha Condé rencontre le PDG de Rusal, Oleg Deripaska

Economie

En marge des travaux du Forum économique mondial à Davos, le PDG de Rusal Oleg Deripaska a été reçu par le Président de la République de Guinée le Professeur Alpha Condé. Le chef de l’Etat guinéen a hautement apprécié les performances de la compagnie Rusal. «notre bon parténariat ne se limite pas au plan économique, il nous a permis de vaincre ensemble l’épidemie à virus Ebola», –a dit le Président Alpha Condé.

La participation de la société Rusal au développement socioéconomique de la Guinée n’est plus à démontrer. Récemment, en décembre 2017, le président de la République, le Pr. Alpha Condé a reconnu l’appui de Rusal en élevant son Président-directeur Général, Oleg Deripaska, au titre de chevalier de l’ordre national de mérite de la Guinée.

« En reconnaissance des éminents services rendus à la Nation Guinéenne dans le cadre de la lutte contre l’épidémie à virus Ebola », peut-on lire dans ce document récompensant les grandes personnalités ayant contribué activement dans le développement socioéconomique de la Guinée.

L’on se rappelle que pendant l’épidémie d’Ebola en Guinée, la société Rusal a été la première à accompagner les sociétés sanitaires dans l’éradication de cette maladie. Construit en décembre 2014 par la compagnie Rusal, le Centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et des soins médicaux (CREMS) de Kindia a servi à lutter contre l’épidémie d’Ebola. Ce centre n’a pas d’équivalent en Afrique de l’Ouest en matière d’utilisation de hautes technologies et de systèmes de sécurité biologique. Le centre a été créé en tenant compte de toutes les recommandations d’organisations humanitaires internationales et est doté d’équipements médicaux et de laboratoire modernes. Les investissements de Rusal dans la construction du CREMS s’élèvent à plus de 10 millions de dollars.

En 2017, dans le cadre du partenariat public–privé une partie du CREMS a été réorganisé en laboratoire stationnaire qui permet dans des conditions requises de faire des analyses de laboratoire avec un niveau très élevé de sécurité.

C’est le Centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et des soins médicaux (CREMS) qui a été choisi en tant que terrain d’essai du vaccin russe en République de Guinée. Le programme d’essais inclut la vaccination des volontaires avec le vaccin «Gam Evac-Combi» et la surveillance pendant un an de leur état de santé et de la génération chez ceux-ci de l’immunité.

La réussite des recherches permettra d’utiliser le médicament russe pour la prévention d’Ebola dans le monde entier. On prévoit que la vaccination de 2000 volontaires guinéens et les essais cliniques post-certification du vaccin russe contre le virus Ebola «Gam Evac-Combi» en République de Guinée vont durer jusqu’à la fin de l’année 2018.

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account