Guinée: des journalistes initiés à l'open data par le NRGI

Mines

Du 14 au 15 novembre 2017, une vingtaine de journalistes ont suivi une formation sur les données ouvertes à Conakry. Cette formation axée sur le "renforcement des capacités des journalistes constitue l'une des pierres angulaires du travail de NRGI (Natural Resource Governance Institute).

 

A la cérémonie d'ouverture, la responsable du Programme en Guinée a indiqué que l'ouverture des données est très importante dans la transparence pour une bonne gouvernance. Mme Sun-Min Kim dira que  lorsque des données sont disponibles sur Internet, tous les citoyens peuvent avoir accès afin d'être mieux informés. "Aujourd'hui, il n'y a pas assez de données ouvertes sur l'administration publique en République de Guinée", déplore-t-elle.

L'objectif de cette formation de deux jours est d'initier les participants à la problématique de l'ouverture des données dans le secteur extractif.  Ainsi, cette formation leur permettra  d'avoir un accès plus facile et plus large à l'open data. La responsable du Programme NRGI/Guinée ajoute que l'ouverture des données n'a de sens que s'il y a une  demande pour les données publiques pour leur utilisation efficace et efficience.

Au cours de cette formation de 48 heures, les journalistes intervenant dans le secteur extractif ont appris les concepts de base et les enjeux autour de l'ouverture des données ouvertes, et la maîtrise de certains outils nécessaires à la compréhension des étapes de la data pipeline.

Pendant le premier jour, dans son discours d'ouverture, Mme Kim a, d'abord, défini la question de recherche, selon les thématiques de l'indice de gouvernance des ressources naturelles avant de déterminer les données nécessaires à la résolution de ladite question.

Après cette étape, les participants ont été divisés en groupe de travail qui se sont rendus dans différentes structures pour faire la "chasse aux données" qui leur permettra de rencontrer des détenteurs de données soit disponibles sur Internet, sur Papier ou sur PDF.

Au cours de la deuxième journée, le facilitateur, Idriss Koné, est revenu sur l'historique  du mouvement d'ouverture des données, la définition des concepts de base et enjeux autour de l'ouverture des données, à l'introduction des données et enfin à leur expédition.

Ainsi, les participants ont été soumis à un travail de groupe pour l'expédition des données à travers la vérification, l'apurement, l'analyse et la présentation.

Amadou Kendessa Diallo

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account