Guinée: le parti de Ousmane Kaba en passe d'être interdit d'activités

Politique

Le fondateur de l'université Koffi Annan, le Dr Ousmane Kaba, était l'invité ce mercredi 1er novembre 2017, de l'émission GG, d'Espace fm. Le principal sujet évoqué, son parti, le PADES. Il a accusé le ministre de l'Administration d'user d'un "abus du pouvoir" pour la dénomination de son parti. Agrée RDI, le Dr Ousmane Kaba et Cie veulent le rebaptiser PADES. Ce qui constitue la pomme de discorde entre le ministre et le parti. Lisez sa réaction!

"Ecoutez moi, cela me fait rire et en même temps, cela me fait pleurer pour la Guinée. (...)On ne reproche rien au PADES sauf il a beaucoup de succès dans ce qui était réputé être le fief du rpg-arc-ciel. Nous avons adhéré à un parti qui existe parce que tout le monde sait qu'il est impossible de créer un nouveau parti dans les régimes qui ont des tendances autoritaires. nous avons fait comme tous les autres partis. Il faut prendre un parti qui existe et s'entendre avec les gens qui vous font confiance et qui vous nomme président. Pour notre, c'était le parti RDI (parti agréé en 2012). Je rappelle que c'était le même cas pour le rpg puisque ce n'est pas le Pr Alpha Condé qui est allé signé au moment où le président Conté était là. C'est le cas de l'UFR, c'est le cas de l'UFDG. Tous les partis passent par le même processus.  NOus avons voulu changer le nom en PADES. Voilà ce qui est normal.

Nous avons suivi le processus normal. Il y a eu un congrès. Nous avons adressé une lettre au ministre de l'Administration du Territoire. le ministre nous dit ce qui se passe dans la lettre, nous avons pris assez de retard. Avant d'informer, cela se discute évidemment. Mais dans la charte des partis politiques art 16 et 17, aucune conséquence n'est attachée au retard par rapport. C'est un point de vue purement juridique.

Qu'à cela ne tienne. Nous avons tenu l'assemblée  pour corriger. Et nous avons renvoyé les documents. J'étais très étonné que dans sa lettre, le ministre aligne des arguments qui n'ont rien à voir du point de vue purement juridique et administratif. Sortir des arguments qui ne figuraient pas sur la première lettre, c'est ce qu'on appelle abus du pouvoir.

Les partis au pouvoir ont toujours tendance à empêcher les autres à avoir des partis. Ce qui est une violation de la loi fondamentale. C'est ce qui se passe. Sinon, la démarche est légale. L'administration doit être neutre et non d'empêcher les partis qui pourraient mal sur le terrain. L'honneur de la politique, c'est de se battre sur le terrain. Ce n'est pas d'éliminer administrativement  les partis concurrents. ça n'a absolument aucun sens. C'est de l'arbitraire. Nous allons les institutions de la république pour abus du pouvoir. (...) Il faut se battre contre la dictature".

Faute de solution, le Dr Ousmane Kaba n'abdiquera et se présentera sous la bannière du RDI. "Nous avons le devoir de sauver la Guinée", conclutle Dr Ousmane Kaba

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account