Elections/Guinée: Me Salif Kébé aux QG du RPG Arc-en-ciel et du FAD

Politique

Le président de la CENI poursuit sa tournée de prise de contact avec les acteurs du processus électoral. Dans cette optique, Me Amadou Salif Kébé, accompagné des commissaires de la CENI, s’est rendu, successivement hier lundi, au siège de l’Union des forces du changement (UFC) et au QG du RPG Arc-en-ciel.

Au siège de l’UFC, Me Kébé s’est entretenu avec les membres du Front pour l’alternance démocratique (FAD). Aboubacar Sylla, son porte-parole qui avait, à ses côtés, Jean Marc Télliano du RDIG, Mouctar Diallo des NFD, s’est réjoui de la visite et a rassuré que son organisation se met entièrement à la disposition de la CENI pour des élections crédibles et transparentes.

Dans son allocution, le président de la CENI dira le bien-fondé de la démarche de son institution. Aux dires de Me Amadou Salif Kébé, la CENI se doit de venir vers les autres pour connaitre leurs attentes par rapport au processus électoral. Mais aussi rétablir le fil de dialogue et rétablir le pont de confiance qui s’était coupé entre son institution et les acteurs politiques. 

« Cette visite de courtoisie n’est que le début d’un long processus de collaboration étroite entre OGE et partis politiques. Aujourd’hui, la CENI a décidé unanimement de renouer le fil du dialogue et discuter avec toutes les parties prenantes au processus électoral afin que les décisions majeures de la CENI soient consensuelles. Tout ce que nous faisons aujourd’hui sera partagé avec tout le monde », a déclaré le Président de la CENI.

Il a rassuré que désormais l’avis de ces partis politiques seront pris en compte dans la prise de décision de l’organe de gestion des élections pour qu’à l’aboutissement les résultats des élections soient acceptés de tous.

Pour M. Sylla, c’est « une visite historique, une première dans l’histoire de notre pays. Cela permet d’améliorer un tant soit peu les relations entre les partis politiques et la CENI ». Il souhaite que cette initiative se poursuive et qu’elle se formalise par des actes concrets qui vont rassurer les parties politiques quant à la capacité de la CENI d’organiser des élections crédibles et transparentes.

De son côté, le secrétaire général du RPG Arc-en-ciel, se dit satisfait de la visite. Selon Elhadj Saloum Cissé qui avait à ses côtés les cadres de son parti, l’occasion a été mise à profit par les cadres de son parti pour poser des questions liées au fichier électoral notamment la cartographie des bureaux de vote.

« En ce qui concerne le maillage des bureaux de vote, on a présenté des inquiétudes à ce niveau. Mais les explications qui nous ont été données nous ont vraiment satisfaites. Le président a fait un développement rationnel et convainquant. Concernant le découpage électoral par exemple, il nous a été rassurés que la loi exige désormais 2 kilomètres maximum dans les centres urbains et 5 kilomètres pour les zones rurales ».

Alhassane Barry

  

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account