Guinée: "Tragique mois d’Août"

Damantang CAMARA

Politique

Conakry, le 4 Septembre 2017 – Le mois d’aout a été particulièrement marqué par des drames successifs qui ont endeuillés notre pays et notre continent. En effet, deux accidents à Kindia et Bambaliya ont fauché 14 de nos compatriotes alors qu’un éboulement au quartier Dar es Salam en ensevelissait 9 autres. La Guinée a ainsi alourdi le bilan africain des pertes en vie humaines puisque dans la même période un accident de train en Egypte faisait 40 morts, des attaques terroristes au mali et au Burkina cumulaient une trentaine de victimes et des inondations en Sierra Leone emportaient près de 500 de nos voisins. Ces statistiques funèbres de ce mois d’aout ont fini par toucher directement le monde des médias guinéens lorsque les 25 et 26 aout, nous avons appris les décès de Mohamed Camara et Ibrahima Sylla, journalistes connus et reconnus par l’ensemble de la profession pour leur compétence et leur gentillesse.

A tous ces disparus, le BDG adresse ses condoléances les plus sincères. Que la terre d’Afrique et de Guinée leur soit légère. Notre compassion va aussi à toutes ces victimes des intempéries climatiques dans le monde qui nous rappellent sévèrement les enjeux climatiques de ce 21ème siècle. Que ce soit à Dar Es Salam-Comboss, Démoudoula ou dans les zones minières, les guinéens en payent aussi régulièrement le prix. Il faut donc saluer la mission entamée le 28 aout par une équipe d’aménagistes sur les flancs du mont Kakoulima à Coyah pour mettre un terme à l’accaparement par les populations et protéger les forêts périurbaines. Après les déguerpissements de Démoudoula, le Gouvernement marque ainsi sa ferme volonté de poursuivre la lutte contre l’accaparement des sites protégés.

Au plan politique, il faut souligner la fin de la crise qui secouait la CENI avec la validation de l’élection de son nouveau Président. Dans la foulée, un chronogramme des élections communales a été proposé aux partis politiques. Prions pour que ce nouvel élan que semble imprimer la CENI se maintienne. Les risques de mécontentement de notre opposition en seraient fortement réduits et…les manifestations aussi. Ceci étant, il faut féliciter l’ensemble des acteurs concernés par la dernière marche de l’opposition en ce que, pour une fois, elle n’a pas dégénéré en violences fatales à nos concitoyens.

Pendant ce temps, la mission du Fonds Monétaire International (FMI) qui a séjourné à Conakry au mois de juillet dernier a publié un communiqué sanctionnant cette mission et affirmant que « L'économie guinéenne a rebondi de l'impact négatif de l'épidémie d'Ebola et la croissance réelle est attendue à 6,7% en 2017 soutenue par une activité dynamique dans le secteur minier et de la construction et une bonne production agricole. L’inflation moyenne resterait modérée à 8,5 % en 2017 ».

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, le train Conakry Express a repris du service pour le plus grand bonheur des populations de Conakry.

A n’en pas douter, le Gouvernement remanié qui reprend du service en ce mois de septembre capitalisera les acquis des ministres sortants et saura mettre le pied à l’étrier aux entrants.

Bonne lecture!

Damantang Albert Camara

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account