Sénégal: le tournoi de lutte simple prend fin

Sport

Les rideaux sont tombés sur le tournoi de lutte simple de la CEDEAO. La capitale sénégalaise, Dakar,  a enregistré une présence record de 14 pays. Et c'est le Sénégal qui a battu en finale  par équipe le Niger par 4 à 1 a dominé le tournoi.

Le Nigeria termine à la 3éme place. Hormis les trophées et les médailles, le premier a reçu un chèque de 6.000.000 F Cfa, le deuxième 3.600.000 F Cfa et le troisième 1.800.000 frs Cfa.

Dans les combats individuels, le Sénégal a remporté trois (3) médailles d'or (66 kg, 100 kg et 120 kg) tandis que la Gambie a remporté l'or en 76 kg et le Niger en 86 kg.

Dans les compétitions individuelles, le premier de chaque catégorie a reçu une coupe, une médaille d'or  plus la somme de 1.400.000 F CFA, le deuxième, une médaille d'argent, plus la somme de 840 000 F CFA et le troisième une médaille de bronze plus 540 000 F CFA.

 

Interrogé sur le bilan de la participation guinéenne à ces joutes, le président de la fédération guinéenne de lutte, Mohamed Soumah, a déclaré:

"je remercie mes lutteurs qui se sont battus comme des lions mais hélas ils sont tombés sur plus forts. Mon seul regret, c'est le manque d’assistance des autorités guinéennes pour nous soutenir. Nous sommes laissés  en rade et nous faisons avec nos propres moyens par rapport aux autres pays qui ont le soutien de tout le monde comme le Sénégal.

A notre retour, nous allons essayer de voir comment faire pour établir un planning en y intégrant des lutteurs guinéens basés au Sénégal pour une meilleure préparation et pourquoi pas solliciter un partenariat avec le CNG(Comité National de Gestion de la Lutte) du Sénégal pour stage. Je remercie tout le monde et vraiment ce tournoi fut un moment de solidarité entre les athlètes mais surtout de montrer l'intégration des peuples à travers notre tradition qu'est la lutte."

 

En marge du tournoi  un panel a été organisé en guise d'innovation avec comme thèmes "le Dopage" et " le Développement de la lutte".

Signalons que le tournoi a été rehaussé par la présence des ministres des Sports du Sénégal, Matar Bâ, de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, de l’ambassadeur de la Côte d'Ivoire au Sénégal, du Commissaire  de la CEDEAO, chargé des affaires sociale et du genre, Fatimatou Dia Sow, du Docteur Alioune Sarr, Président du CNG sans oublier les sommités de lutte des différents pays.

Rendez vous est pris en 2019 avec l’achèvement de l’Arène Nationale dont la capacité est de 25000 places.

Alpha Sidibé, Dakar pour lejourguinee.com

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account