Guinée: Mahmoud Thiam, un ancien ministre, jugé aux Etats-Unis pour corruption

Presse Etrangère

Aux Etats-Unis, un ancien ministre guinéen des Mines et de la géologie a été jugé coupable mercredi 3 mai pour une affaire de pots-de-vin. Mahmoud Thiam avait été arrêté en décembre dernier. La justice lui reproche d'avoir accepté 8,5 millions de dollars de la part d'un conglomérat chinois, en échange de l'octroi de juteux contrats miniers entre 2009 et 2011. Ces pots-de-vin auraient été versés par la China Sonangol et la China International Fund.

L'accusation a présenté des relevés bancaires montrant que Mahmoud Thiam possède un compte à Hong Kong, dans lequel il a déposé 8,5 millions de dollars versés par deux entreprises chinoises. Mahmoud Thiam a ensuite viré la moitié de ces fonds vers son compte américain. Selon le ministère de la Justice, l'ancien ministre a dépensé cet argent pour acheter des produits de luxe, un appartement à New York et payer la scolarité de ses enfants.

En contrepartie de ces pots-de-vin, Mahmoud Thiam a influencé les décisions du gouvernement dans la signature de plusieurs contrats juteux pour les deux sociétés chinoises, lit-on dans un communiqué.

De son côté, Mahmoud Thiam, 50 ans, s'est présenté comme un citoyen guinéen et américain. Il a en effet travaillé plusieurs années pour une banque d'investissement à New York, avant d'assurer la fonction de ministre des Mines de 2009 à 2011.

A la barre, cet ancien responsable a plaidé non coupable. Mais l'ancien ministre reconnait avoir accepté l'argent d'un investisseur chinois: il s'agissait d'un prêt à titre personnel, s'est-il défendu. Il n'y avait selon lui, aucun accord écrit, ni d'intérêt lié à ce prêt.

Après 5h de délibération, Mahmoud Thiam a été reconnu coupable pour avoir blanchi de l'argent et avoir utilisé un de ses comptes « pour des transactions immobilières avec une source criminelle ». Mahmoud Thiam sera fixé sur son sort le 11 août prochain.

Par: RFI

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account