Le président brésilien préfère quitter son palais de peur des "fantômes"

Presse Etrangère

Il n'a pas aimé les ondes qui se dégageaient du lieu. Le président brésilien, Michel Temer, a déménagé du palais présidentiel de Brasilia à cause des "fantômes", a-t-il expliqué dans une interview au magazine brésilien Veja, dont se fait l'écho l'hebdomadaire américain

"L'énergie n'était pas bonne"

"J'ai ressenti quelque chose d'étrange ici. Je n'ai pas pu bien dormir depuis la première nuit ici. L'énergie n'était pas bonne", déclare-t-il à propos du palais de l'Aurore, résidence des chefs d'Etat brésiliens conçue par l'architecte Oscar Niemeyer. "On a même commencé à se demander : est-ce qu'il pourrait y avoir des fantômes ?" poursuit le président de 76 ans, en évoquant son épouse. Selon lui, seul leur fils, Michelzinho, s'y sentait à l'aise et courait partout.

Inquiets, le président et sa femme ont donc quitté le bâtiment début mars, pour rejoindre le palais de Jaburu. C'est là que la famille vivait lorsque Michel Temer était encore le vice-président de Dilma Rousseff. 

France Info

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account