Annulation de l’exclusion de Bah Oury : les avocats du parti menacent de poursuivre le juge

Justice

Le collectif des Avocats de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a  au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 06 mars dénoncé l’interférence  du pouvoir exécutif dans le dossier opposant Bah Oury et le parti. Ils menacent de poursuivre le Juge Ibrahima Kalil Diakité qui a rendu la décision annulant l'exclusion de Bah Oury dans les rangs de l'UFDG.  

Dans leurs explications, les avocats du principal parti d’opposition accusent le juge Ibrahima Kalil Diakité qui a tranché sur ce dossier de prononcer une décision qui n’est pas écrite.  « La loi dit que le juge est dessaisie dès lors qu’il a rendu la décision. Et cette décision le juge Diakité qui la rendue sous la dictée de l’exécutif agissant par ses intermédiaires s’est encombré au point qu’il n’a pas rédigé sa décision », accuse les avocats.

Au vu de ce constat,  ils ont menacé de poursuivre le juge Diakité devant le conseil supérieur de la magistrature pour les tares et insuffisances que comporte le dossier. « Nous avons commis un huissier à l’effet de se rendre au greffe pour l’attester toute chose qui nous amènerons et nous conforterons dans notre élan de poursuite contre le juge Diakité devant le conseil supérieur de la magistrature. Cela, greffé aux graves infirmités, aux tares, aux insuffisances  que comporte ce dossier et qui nous permet de juger le magistrat dans sa consistance en ce qui concerne sa suffisance professionnelle », précisent-ils.

Pour le collectif des avocats de l’UFDG, la décision du tribunal de Dixinn réintégrant Bah Oury dans les rangs du parti est une ‘’bizarrerie judiciaire’’. Selon eux les règles normatives de la justice sont violées, foulés au pied par les juges qui sont chargés de les appliquer.

« Comment peut-on comprendre que la présidente de cette tribunal de Dixinn avait jugé que l’exclusion de Mamadou Barry était conforme au statut et règlement du l’UFDG. Et le même tribunal avec un juge qui est au bat de l’échelle estime que la décision d’exclusion de Bah Oury est infondée et ne pas conforme aux principes. Pourquoi une lecture pour Mamadou Barry est une lecture pour Bah Oury. La raison on ne peut pas la chercher ailleurs c’est l’interférence de l’exécutif dans les dossiers à connotations politique», accusent les avocats.

Par la même occasion, les avocats du principal parti d’opposition ont affirmé que des signes avant coureurs annonçaient déjà que l’appréciation souveraine de cette affaire n’émanait pas du juge qui n’était qu’un exécuteur d’ordre.

« Nous sommes fondés à attester que des instructions émanant de la présidence ont été donné au juge dans le but de déclarer recevable sa demande faire des conclusions et a renvoyé l’UFDG a mieux se pourvoir », affirme les avocats.

Ibrahima Hôre Saala BAH

+224 664 64 48 95   

 

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account