Guinée : l’exclusion de Bah Oury annulée par la justice

Justice

Après plusieurs reports le Tribunal de Première Instance (TPI) de Dixinn a rendu ce vendredi 03 mars 2017, son verdict dans l’affaire qui oppose Bah Oury et l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). La décision rendue par les juges du tribunal annule la décision d’exclusion de Bah Oury.  

En rendant cette décision le président du tribunal, Ibrahima Kalil Diakité, a indiqué que le tribunal  statuant publiquement et contradictoirement au premier ressort, constate le bien-fondé de la plainte formulé par Bah Oury et ordonne l’annulation de la décision portant son exclusion. Par la même occasion, le tribunal a demandé à l’UFDG à mieux se pourvoir devant les juridictions compétentes.

Après cette sentence, les avocats des deux parties ont réagi. Me Amadou Oury Diallo avocat de Bah Oury s’est dit satisfait sur le verdict  rendu par le tribunal. « J’ai un sentiment de satisfaction à l’égard de la justice guinéenne. Cette décision qui a été rendue par ce magistrat courageux, audacieux et  je dirai même téméraire a permis de redorer le blason de la justice. Ce magistrat est rentré dans l’histoire des annales judiciaires en Guinée. Je pense que cette décision permettra à la justice de rétablir sa crédibilité vis-à-vis des justiciables guinéens. Parce que, désormais, on a une justice en République de Guinée qui n’est pas politique, qui peut résister à toutes les pressions politiques et financières », s’est réjouit l’avocat de Bah Oury.

De son côté, Me Alsény Aïssata Diallo, l’avocat de l’UFDG, dit avoir pris acte de la décision rendue par le tribunal. Mais tout de même, il promet d’interjeter appel dès aujourd’hui devant la cour d’appel   pour annulation de la décision prise par ce tribunal. « Nous avons pris acte de cette décision qui ne dit pas son nom. Mais nous avons des voies de recours que nous allons utiliser. Aujourd’hui même, nous allons déposer une lettre d’appel pour que les juridictions de censure qui est la cour d’appel annule dans  toutes ses formes cette décision qui comporte beaucoup d’irrégularités », soutient Me Alsény Aïssata Diallo.

Avant de souligner que c’est très tôt que la partie adverse se mette à chanter et danser la victoire. Parce que, dira-t-il, les juridictions de censure ne tarderont pas à annuler purement et simplement cette décision.

Bah Oury avait été exclu par le bureau politique nationale de l’UFDG pour violation de statut et règlement intérieur du parti, le 4 février 2016.

Ibrahima Hôre Saala BAH

+224 664 64 48 95

 

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account