Santé : Conakry accueillera la XIXème assemblée de l’ACAME

Santé

En prélude à l’organisation de la 19ème assemblée générale de l’Association Africaine des Centrales d’Achats de Médicaments Essentiels(ACAME), la commission d’organisation dudit évènement a animé ce samedi 25 février 2017 un point de presse pour donner les grandes lignes de l’évènement. Cette session qui se déroulera du 1er au 3 mars 2017, à Conakry, est placée sous le thème « 20 ans après leur création, quelles stratégies les centrales d’achats doivent-elles adopter pour renforcer la disponibilité et l’accès aux médicaments essentiels de qualité? ».

Selon le vice-président de la commission d’organisation de l’évènement, pendants trois jours, les acteurs majeurs de la santé vont penser sur la politique des Centrales d’Achats de Médicaments Essentiels(ACAME), dans leur mission essentielle, celle de rendre disponibles et accessibles les médicaments de qualité.  

"Les directeurs de centrales d’achats, les directeurs nationaux de la pharmacie et du médicament, le président de l’inter ordre des pharmaciens d’Afrique, l’intersyndicales des pharmaciens d’Afrique, des partenaires bi et multilatéraux, des scientifiques de hauts niveaux, venus de la France et d’Afrique discuterons à Conakry des questions liées à l’amélioration de l’accessibilité des médicaments aux populations", souligne Dr Mohamed Kerfala Camara.  

Le vice président de la commission a affirmé que les participants à cette 19ème session de l’ACAME aborderont  des sous thèmes comme entre autres le cadre institutionnel et juridique des centrales d’achats, les nouvelles problématiques pour le financement des centrales d’achats et les nouvelles stratégies d’achats et distribution des produits de santé par les centrales.  

Cette rencontre continentale coïncide aux 2èmes journées pharmaceutiques de Guinée. Pour Dr. Kerfela Camara, ce double évènement scientifique sera une occasion pour ces acteurs majeurs de la santé publique de projeter l’avenir des centrales d’achats dans leur mission essentielle, celle de rendre disponibles et accessibles les médicaments de qualité. 

"Des thématiques liées à la contrefaçon des médicaments et les marchés illicites seront traitées. Les bonnes pratiques pharmaceutiques, le rôle des pharmaciens dans la gestion des maladies émergentes, la recherche et la valorisation des plantes médicinales seront au centre du débats", précise-t-il

Il est à rappeler que l’ACAME a été créée le 19 juillet 1996 par 5 centrales nationales d’achats dans le cadre de la mise en place d’une politique d’approvisionnement commune aux pays de la zone franc et associés.  De nos jours, elle compte 21 centrales membres reparties sur l’ensemble du continent africain.  

Ibrahima Hôre Saala BAH

+224 664 64 48 95  

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account