Les rideaux sont tombées sur la 37éme édition de la Ziarra annulle  de la famille Omarienne.

Culture

Cette clôture a été d'abord marquée par la lecture du discours de la Ligue des Oulémas du Sénégal Commission des FATWAS sur la question de l'avortement dont des voix tendancieuses se sont élevées ces derniers temps pour plaider en faveur de l’établissement de nouvelles lois autorisant à la femme qui le souhaite. Elles mettent, en un mot, en garde les autorités contre l'avortement médicalisé. La ligue invite les autorités à ne pas légaliser de telles initiatives visant à permettre l'avortement sauf pour des raisons de santé majeure.

Ensuite, il y a eu la remise des prix aux cinq lauréats  qui se sont distingués lors du concours du récital de Coran qui s'est déroulé cette année en Mauritanie.  Profitant de cette occasion, Thierno Madani Tall, le khalif a annoncé que désormais le concours sera élargi dans l'espace CEDEAO car El Hadji Omar Tall était un précurseur de l'Unité Africaine. Enfin, il y a eu  les bénédictions(prières) que toute l'assistance attendaient avec joie et ferveur. Signalons que le gouvernement était représenté par le ministre de l'Education Nationale Serigne Mbaye Thiam.

Accroché, M. Ahmadou Mouctar Tall, le chargé de la Communication des AHBAB organisateurs de la ziarra a remercié le Tout Puissant Allah "qui nous a permis de faire cette ziarra, la 37 éme édition dans d'excellentes conditions. On ne cessera jamais de le remercier , c'est une obligation pour tout musulman. Après cela, nous satisfaire des choses qui se sont bien déroulées sans qu'il y ait des problèmes au niveau de la sécurité, des cuisines, de la masse humaine qui a répondu présente. On a pas dénombré un seul blessé ni malaise. Tout rentre dans le cadre de remercier Allah.

Ensuite, M. Tall a remercié le khalif général, Thierno  Mamadou Bachir Tall et Thierno Madani Tall, notre Serviteur de la communauté omarienne qui a tout mis en oeuvre avec les AHBAB et les RABITOU pour que cette ziarra soit une réussite durant les 4 jours passés ensemble.

Ce qui a été dit et produit scientifiquement, je pense que tout pèlerin qui était venu à la ziarra peut se targuer d'avoir quelque chose en lui même qu'il peut ramener chez soi un enseignement ou un écrit qui pourra le guider dans sa vie. C'est de ça  qu'on a besoin de la ziarra. Nous remercions tous ceux qui de prés ou de loin ont participé à la réussite de la manifestation''.

Alpha Sidibé, Dakar pour lejourguinee

 

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account