Cour d’appel de Conakry : plus de 5 mille dossiers enregistrés  en 2016

Société

Le parquet général  de Conakry a donné ce mercredi 18 janvier 2017, le bilan de ses activités  courant l’année 2016. Au cours d’une conférence de presse, le procureur général Moundjour Chérif en compagnie de certains substituts des procureurs des  tribunaux de Conakry a communiqué sur les statistiques des dossiers enregistrés sur l’étendue du ressort judiciaire de la Cour d’ Appel de Conakry.  

Le procureur général, Moundjour Chérif a tenu à préciser que la Cour d’appel de Conakry couvre le ressort de la ville de Conakry, la Basse Guinée et la Moyenne Guinée.  Il dira que la conférence est une façon pour le parquet général  de communiquer  sur des poursuites engagées sur l’étendue de son ressort judiciaire.

« Notre communication est de faire comprendre à l’opinion nationale les suites données à ces procédures que les officiers de police judiciaire ont communiquées aux différents parquets », indique Moundjour Chérif.

Le procureur général précise : « donner le nombre des procédures que nous avons eues, combien ont été jugés, le nombre des personnes qui sont détenues dans les prisons du ressort judiciaire de la cour d’appel de Conakry et parmi cette population carcérale, il y’a combien de femme, des mineurs ou des étrangers ».

Faisant le récapitulatif sur le nombre des dossiers dans le ressort de la cour d’appel de Conakry, l’avocat général Yaya Kaïraba Kaba, a indiqué que courant 2016, cinq mille cinq cents soixante treize (5573) affaires ont été enregistrées dans les différentes juridictions du ressort de la Cour d’appel de Conakry.

Au titre des affaires rentrées, explique l’avocat général, «  il y a eu 5573 affaires dans les différentes juridictions du ressort de la Cour d’appel de Conakry, dont 3 437 affaires  jugées. Et 2 541 sont détenus. Parmi ces détenus il y a 76 mineurs, 86 femmes et 39 étrangers ». 

Plus loin, Me Kaïraba Kaba a indiqué que 303 cas de violences sur le genre ont été enregistrés dans les différentes juridictions du ressort de la Cour d’appel de Conakry. Ces chiffres sont issus des tribunaux de première instance de Conakry, Boké, Labé, Kindia et Mamou qui sont du ressort de la Cour d’appel de Conakry.

En plus de ce récapitulatif des procédures enregistrées du ressort de la Cour d’appel de Conakry, le parquet a abordé les nouvelles lois sur l’organisation judiciaire, notamment le code pénal et le code de procédures pénales, les violences basées sur le genre mais aussi  la question du dossier du 28 septembre qui fait le souci de tous les Guinéens.

Ibrahima Hôre Saala BAH

+224 664 64 48 95

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account