Elections communales: Ce que révèle l'étude de l'AGSP (Enquête)

Société

L'Association guinéenne de sciences politiques -AGSP-, une Ong de droit guinéen, a procédé, ce mercredi,  à la restitution des résultats de l'étude sur les pratiques, les priorités et les attentes des populations guinéennes dans la perspective des élections communales.

La cérémonie s'est déroulée dans un complexe hôtelier de la place en présence des représentants des partis politiques, de la société civile, du corps diplomatique et des institutions républicaines. Selon le président Kabinet Fofana,   l'AGSP "agit pour la promotion d'un développement durable en République de Guinée" en menant des "activités de recherche dans les domaines politiques et sociologiques, le renforcement des données statistiques et la promotion de la culture politique".

Conduite du 8 au 15 septembre par près de cent (100) enquêteurs, et sur un échantillon composé de 6 000 personnes en âge de voter, une enquête de l'AGSP s'est basée sur la méthode des itinéraires. Pour cela, 5 781 questionnaires exploitables ont été administrés, rapporte Kabinet Fofana.

Dans son discours, il a indiqué que l'enquête porte sur plusieurs thématiques notamment l’importance de la commune pour les populations; la mobilité des populations entre les communes; les attentes des populations au sujet des prochaines élections communales et du profil du futur maire.

A cela, elle s'est aussi intéressée à la mobilisation et aux intentions de vote pour les prochaines élections; les motivations du vote et des priorités des populations. L'enquête  révèle également  une forte "mobilité" entre les communes dont les raisons sont principalement familiales, économiques et professionnelles.

Près de 80% des  enquêtés  souhaitent l'organisation des élections locales en 2016 et un peu plus de 80% des enquêtés déclarent qu'ils iront voter aux prochaines élections communales, souligne le chargé des études au sein de l'AGSP.

L'enquête révèle que "62,8% des enquêtés se déclarent prêts à voter pour une femme et 76,5% à voter pour un jeune", explique Abdoulaye Sidibé ajoutant au passage que les enquêtés souhaitent que leur maire soit instruit.

Selon Abdoulaye Sidibé, les enquêtés souhaiteraient que la priorité des maires soit l'emploi et que les médias constituent les principales voies d'information (56,6%).

Seul bémol, l'enquête n'a pas pris en compte les candidatures indépendantes. Mais ce n'est que partie remise, ont promis les responsables de l'AGSP.

Cette étude réalisée grâce au soutien de la Délégation de l’Union européenne en Guinée à travers le programme PACTE Guinée du Centre Européen d’Appui Electoral "démontre l'importance du niveau de gouvernance communal pour les populations", explique M. Fofana.

Il faut noter que l'Ong dispose désormais d'un site internet.

Amadou Kendessa Diallo

+224 664 24 54 78

 

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account