L'Harmattan-Guinée présente au public "les mystères de la conscience" de Sidi Sow

Culture

A l’occasion de sa rencontre hebdomadaire dénommée ’’les lundis de l’harmattan’’, Aboubacar Sidi Sow, écrivain de son état, a eu le privilège de présenter son livre "les mystères de la conscience" au public. Ce, grâce à la maison d’édition Harmattan-Guinée.

Dans ce livre de plus de 200 pages, l’auteur s’est intéressé spécifiquement de la situation sociopolitique de la Guinée. Selon lui, ce sont les intellectuels qui sont  à la base de tous les  problèmes que traversent les citoyens du pays.

"J’ai trouvé certains maux dans notre monde  tel que le divorce, la science et la religion, la guerre froide et la prise en otage de l’Afrique  par les idéologues. Je me suis dit  qu’il faut trouver une nouvelle méthode basée sur le formalisme mathématique que j’ai appelé la loi du théâtre.  Cette loi du théâtre se trouve dans tous les grands livres comme le Coran et la Bible".

Poursuivant  son intervention, l'écrivain dira ceci: "on parle toujours des chiffres 3, 7 et 10. En fait, c’est la loi du théâtre dès que vous entendez ces chiffres vous pouvez faire attention. Vous pouvez classifier  toujours ces 7 en différents groupes. Cela peut vous dire qu’il y a 7 couleurs de l’arc-en-ciel, il y a sept groupes et périodes de tableau périodique des éléments chimiques".

Pour prouver  la  mauvaise foi des politiciens, M. Sow accuse: "je vous dis que les politiciens utilisent la religion, les  ethnies et les  parents  comme leurs armes. Pour éviter  cela, dès au début il fallait créer une société de volonté positive ou il faut donner la chance a tous les citoyens".

Il faut noter que l’écrivain, Aboubacar sidi Sow, est un professeur de mathématique résidant aux Etats-Unis.

Aboubacar Pastoria Camara

 

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account