Guinée : Politiciens et commerçants entre meeting et grève !

La Guinée s’apprête à vivre dans les jours à venir une nouvelle instabilité sociale si gouvernement-opposition et commerçants ne sont pas parvenus à un accord rapide pour dissiper leurs divergences de vue. La raison est tout simple !

Lire la suite...

Audit de la BCRG : Ce qui s’est passé entre Chérif Bah, son avocat et les gendarmes…à l’Inspection d’Etat

Comme annoncé, Chérif Bah, ancien gouverneur de la banque centrale de la République a répondu à « l’invitation » de la brigade de la gendarmerie près de l’inspection générale d’Etat sise à Kaloum ce jeudi 24 juillet.  

Lire la suite...

Rencontre de l’opposition au QG de l’UFDG : voici les décisions majeures

A l’issue de la rencontre  à la minière, l’opposition a pris quelques décisions pour tenter de sortir la Guinée de l’impasse. Lisez la réaction de son porte-parole!

Lire la suite...

Louceny Fall : « Dadis n’a jamais à été à l’ordre de jour des discussions » entre Alpha Condé et Blaise Compaoré

Face aux rumeurs persistantes sur l’existence de brouille entre les présidents guinéen et burkinabè au sujet du Capitaine Moussa Dadis Camara, le ministre guinéen des affaires étrangères, sur les ondes des médias d’Etat, a fait une sortie. François Louceny Fall parle de « gros mensonge » sans indexer personne.

Lire la suite...

Réunion de l’opposition à Conakry : la version de son porte-parole

En marge de la rencontre de l’opposition tenue au Quartier Général (QG) de l’UFDG, son porte-parole,  Aboubacar Sylla, est revenu sur les enjeux de cette réunion tenue ce vendred à Conakry. Le dialogue politique inter-gunéen et le recensement démographique sont les principaux sujets. En ce qui concerne le dialogue, le député de l’opposition dira : « nous avons déploré que près de 10 jours après la conclusion de ce dialogue, nous ne soyons pas encore en mesure de signer le moindre accord avec le gouvernement ».

Lire la suite...

Guinée : l’opposition brandit à nouveau son arme fatale

Face au « refus du gouvernement » et à « l’immixtion » du Chef de l’Etat dans le cadre du dialogue, l’opposition guinéenne menace à nouveau de descendre dans la rue. Ayant épuisé toutes les voies de recours pour éviter un affrontement, elle brandit désormais son arme fatale.

Lire la suite...