Suspension des émissions et mise en demeure d’un Journaliste : L’URTELGUI hausse le ton

L’Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres de Guinée a appris avec une vive inquiétude la suspension de l’émission « La Ronde des Journalistes » de la radio 

Planète FM et l’interdiction de micro de son animateur, le journaliste Mandian Sidibé, ainsi que la mise en demeure de la radio Espace FM pour son émission « Les Grandes Gueules » 

L’Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres de Guinée considère ces deux décisions du Conseil National de la Communication, CNC, comme une volonté manifeste de restreindre la liberté de presse si essentielle au développement du pays.

L’URTELGUI rappelle que le fait diffamatoire invoqué dans ces deux décisions ne peut être valablement établi que par la justice. Seul un juge peut le qualifier comme tel et non le CNC.

L’URTELGUI regrette que des cadres de l’Etat et des particuliers se cachent derrière le CNC pour se mettre à l’abri des critiques même fondées de la presse. Elle condamne ce comportement et affirme que ces décisions du CNC violent le droit à l’expression libre du citoyen guinéen. 

L’URTELGUI exige que ces décisions du CNC soient purement et simplement levées. L’Union réaffirme son engagement à faire respecter, par ses membres, l’éthique et la déontologie de la profession ainsi que les lois en vigueur. 

 

Fait à Conakry le 14 Décembre 2012

Pour l’Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres de Guinée

Le Bureau exécutif